La Motiferie : la passion de la sérigraphie

la motiferie

Aujourd’hui, nous vous proposons un petit tour du côté de La Motiferie. Un atelier de sérigraphie comme on n’en fait plus, qui respire le talent, le savoir-faire, la passion des belles choses.

Comme autant de pochoirs superposés

Au cœur de ce projet, Joris Priva. Issu d’une famille d’artisans carreleurs, il commence par pratiquer la photographie, puis le graphisme, en arrive à la création de sites internet, puis se prend d’amour pour la sérigraphie. La pratique est ancienne, antérieur à l’imprimerie. L’illustration apparaît au fur et à mesure qu’on colore des écrans qu’on alterne, comme autant de pochoirs superposés. Cela demande de la précision, de la patience, mais le rendu est formidable d’intensité.

Et chez Joris Priva, ce sont les couleurs qui parlent pour mettre en valeur le plan de villes chères à ce grand voyageur. Grandes métropoles comme Paris, Londres, New-York, villes de province comme Lille, Bordeaux, Lyon ou Nantes … le tracé des rues saute aux yeux qui quadrille des quartiers aux teintes d’autant plus éclatantes qu’elles ne résultent pas d’un processus numérisé, qui affadit les teintes.

A lire également :  Le Tampographe : tampon sans filtre, survie par l’insulte et objet rare

Démarche artistique engagée

Une réalisation à la main depuis le dessin et la réalisation des écrans jusqu’aux finitions, le tout documenté par les nombreuses photos qui agrémentent le site de l’artiste et son compte Instagram. Et plusieurs engagements qualitatifs qui font du bien à la planète :

    • utiliser du papier recyclé (choisi avec grand soin, le papier constituant une base essentielle dans le procédé d’encrage) et de l’encre à l’eau ;
    • produire des séries de 50 exemplaires d’une même illustration pour conserver la valeur de l’œuvre ;
    • proposer des sérigraphies numérotées et signées pour un prix tout à fait abordable.

A lire également :  Émile en Ville : cartographie de salon et nostalgie de la communale

Bref donner accès à l’achat d’une création artistique tout en respectant des principes écolos. Et convertir les néophytes à la pratique de la sérigraphie chez soi ? Le site explique comment organiser son propre atelier dans son salon ou son bureau, pour vivre la surprise de ce moment magique où le dessin apparaît dans sa finalité. Tentant, n’est-ce pas ? Et si d’aventure, vous n’avez pas la main sérigraphe, il vous reste les créations de La Motiferie pour vous séduire.

Et plus si affinités

N’hésitez pas à découvrir le site de La Motiferie.