Rencontre avec les chorégraphes Christophe Béranger et Jonathan Pranlas-Descours : retour sur le succès du projet Sine Qua Non Art

16/09/2015

Christophe Béranger et Jonathan Pranslas – Descours aka SINE QUA NON ART ont le vent en poupe. Normal vous me direz pour une compagnie de danse basée face au port de La Rochelle. 1er Prix du Jury du Concours (Re)connaissance 2014 (à l’unanimité), le duo de chorégraphes poursuit depuis son ascension, en toute simplicité. N’est-il pas temps de faire connaissance ? Vous revenez de Singapour dans le cadre du festival XPOSITION…

Read More >>

Quand Farid Ayelem Rahmouni danse dans les airs pour exorciser le quotidien

Farid ayelem chorégraphe et circassien
11/01/2023

Autre découverte dans le sillage des soirées La Velu.e trustées par Bragi Pufferfish (qui confirme ainsi sa mission de défricheurs de talents), Farid Ayelem Rahmouni mêle théâtre, chorégraphie, cirque et numérique. Objectif : exorciser les frustrations quotidiennes face à l’injustice généralisée, l’incompréhension d’un monde illogique et cruel. Avec autant de violence que de poésie. Entre le béton et les ombres « Si tu fermes les yeux, ça passera » : cette quête impossible…

Read More >>

Souveraines en leur « Royaume » : la puissance d’une sororité

photos du spectacle Royaume d’Hamid Ben Mahi - ©Pierre Planchenault
09/12/2022

Bien sûr, ce vendredi à la Manufacture CDCN Bordeaux, il y avait les accrocs d’une déclamation à parfaire, les tâtonnements des corps les soirs de première. Mais au fur et à mesure que la pièce se déroule, ROYAUME s’insère parfaitement dans l’œuvre humaniste d’Hamid Ben Mahi. Après avoir dénoncé la ségrégation, les conditions des sans-papiers ou encore revisité l’histoire franco-algérienne, le chorégraphe bordelais de la compagnie Hors Série se saisit…

Read More >>

Les Yeux fermés… : Noir c’est noir, trop plein de S’Poart

spectacle Les Yeux fermés du chorégraphe Mickaël Le Mer
18/11/2022

Remarqué lors de sa création au festival Suresnes Cités Danse en février dernier, le spectacle Les Yeux fermés… du chorégraphe Mickaël Le Mer entame une jolie tournée cette saison (puis les deux prochaines). Rencontre avec le directeur de la compagnie S’Poart autour d’une pièce hip hop qui réussit le tour de force de saisir avec éclat l’univers de feu Pierre Soulages. Vous avez redécouvert, à la faveur d’un documentaire TV,…

Read More >>

Interview : Florence Loison, à bonne distance de la danse contemporaine

créations de la chorégraphe Florence Loison
06/09/2022

Avec deux propositions radicalement différentes, la chorégraphe mancelle Florence Loison du collectif ZUTANO BAZAR est à l’honneur dans le temps fort A CIEL OUVERT qui ouvre la saison 22/23 des Quinconces / L’Espal, Scène nationale du Mans. Occasion pour The ARTchemists de se pencher sur cette artiste qui se démène afin d’emmener la danse contemporaine là où on ne la voit pas, de désacraliser un art encore trop souvent élitiste….

Read More >>

Les Poupées : Nedjar par Mane

photographies du spectacle Les poupées chorégraphié par Marine Mane
17/07/2022

La chorégraphe Marine Mane propose dans le OFF d’Avignon une lecture graphique et chorégraphique de l’œuvre du « Maître des poupées » Michel Nedjar. Sur la base d’interviews avec l’artiste, intégrées dans une riche création sonore, elle esquisse un portrait saisissant et questionne l’acte de créer. Un parcours singulier « C’est quoi Michel Nedjar ? C’est comment ? ». Ce sont avec ses propres mots, sa propre voix, étonnamment juvénile pour un septuagénaire, que Michel Nedjar…

Read More >>

Corps vivants : humour, kitsch et queer assumé

Photographies du spectacle "Nos corps vivants" par le chorégraphe Arthur Perole
25/04/2022

Humour, kitsch et queer assumé dans le premier solo-portrait d’Arthur Perole. Le chorégraphe détonne avec ces Corps vivants et signe une œuvre d’une sincérité désarmante. La lente construction d’un être C’est une première pour Arthur Perole. Après avoir signé quatre pièces de groupe (Stimmlos, 2014 ; Scarlett, 2015 ; Rock’n Chair, 2017 et Ballroom, 2019) qui questionnaient le collectif et les relations d’interdépendance, voilà le chorégraphe seul sur scène, programmé dans le temps…

Read More >>

Brother : contagious

Brother - Marco Da Silva Ferreira - Photos par José Caldeira
01/04/2022

Créé en 2017, Brother de l’ultra prometteur chorégraphe Marco Da Silva Ferreira ne cesse de tourner depuis. La clé d’un tel succès : son ardente énergie, son inquiétante étrangeté, sa définition clubbing du vivre ensemble. Brut, audacieux, efficace… what else ? Urbanité contemporaine et danses tribales Le danseur entre seul sur scène. Plateau nu, lumière aux rabais, sapé casual. Visage poudré, Marco Da Silva Ferreira s’élance dans une pantomime où…

Read More >>

Le Ballet du Grand Théâtre de Genève à La Coursive : musique minimale, spectacle maximal ?

Ballet du Grand Théâtre de Genève Fall Gregory Batardon
20/01/2022

Minimal/Maximal : une soirée en demi-teinte (grise). Le Ballet du Grand Théâtre de Genève réunit deux chorégraphes majeurs de la danse contemporaine pour un programme autour de la musique minimale, qui magnifie la puissance et l’énergie de la danse. On retient son souffle quand le rideau s’ouvre : un immense décor mobile de soies pâles qui habille fond de scène et coulisses ondule au gré d’un air propulsé par une…

Read More >>

Halston : Icare de la mode ?

affiche de la mini serie Halston
31/05/2021

Décidément, Ryan Murphy n’en finit plus de s’imposer comme LA référence de ce début de XXIeme siècle en matière de séries à la fois qualitatives, divertissantes et engagées. Nouveau joyau à inscrire à son palmarès : le superbe Halston. Succès, chute et rédemption Cinq épisodes de 45 minutes chacun pour narrer le destin du couturier américain depuis ses débuts de modiste préféré de Jackie Kennedy jusqu’à sa chute et sa rédemption…

Read More >>

All that jazz : dancing carpe diem !

21/04/2021

All that jazz de Bob Fosse : un indémodable, un incontournable, un absolu de la comédie musicale. Une chorégraphie de la vie et de la mort, un dancing carpe diem avec des perspectives mystiques sublimées par l’art de l’image et du spectacle, un ovni unique en son genre, multi primé, s’offrant le luxe d’une Palme d’Or cannoise ex aequo avec Kagemusha de Kurozawa. Bref de l’exceptionnel, de l’intelligent, du flamboyant…

Read More >>

Fosse Verdon : l’amour, la danse, la mort

08/07/2019

Bob Fosse … que se cache-t-il derrière le chorégraphe exceptionnel, le réalisateur multi-primé ? Un coureur de jupons, un camé notoire … l’archétype du génie auto-destructeur qui exploite les talents autour de lui, les vampirise, les jette pour mieux les reprendre. Face à lui, comme un moteur un repoussoir, sa muse, Gwen Verdon, danseuse et actrice extraordinaire, son grand amour, sa Muse, qu’il va aduler, jalouser, détester … Entre ces deux-là,…

Read More >>

MOUVEMENT (CAPTURÉ) : Montauban accueille sa première Biennale de photographie de danse

12/05/2019

En installant sa compagnie à Montauban, à la rentrée 2018, Pedro Pauwels a également migré MOUVEMENT (CAPTURÉ), sa Biennale nationale de photographie de danse créée en 2011. Pour sa première édition en terre montalbanaise, MOUVEMENT (CAPTURÉ) propose durant trois jours pas moins de quatre expositions, deux tables rondes, une conférence et de nombreuses performances dansées dans le centre-ville de Montauban. De la bande dessinée, de la masculinité … Parmi ces…

Read More >>

Biennales(s) de danse du Val-de-Marne 1979/2019 : heuristique d’un berceau artistique

04/05/2019

Lorsque nous l’avions rencontré, Daniel Favier nous avait exposé la portée de ce projet culturel d’envergure. Aujourd’hui le directeur de la Briqueterie célèbre les 40 ans d’un festival dont les enjeux dépassent le simple divertissement culturel. La Biennale de danse du Val-de-Marne a pris quatre décennies pour s’ancrer dans un territoire afin de défendre avec éclat les couleurs de la danse contemporaine. Plus qu’un pari, une véritable mission artistique dont…

Read More >>

Suspiria 2018 : la danse qui tue

07/04/2019

Franchement j’appréhendais … Faire un remake du Suspiria de Dario Argento … un chef d’œuvre incontournable du cinéma fantastique, un scénario complètement fou, une atmosphère morbide auréolée de couleurs primaires striant les ténèbres, autant de façons perverses de tordre et sublimer les spécificités sanglantes du giallo … Qui oserait toucher à ce monument ? Qui s’y engagerait sans risquer le fiasco, le ridicule, la vacuité de refaire une légende qui n’en a…

Read More >>