Visite virtuelle Wherevart : le Machu Picchu

machu picchu

Flashback : il y a un mois, en quête d’expositions virtuelles à chroniquer, nous découvrions Wherevart « agrégateur d’expositions virtuelles et fier de l’être ». Vite, vite un article pour célébrer la chose … Nous n’en sommes par restés là. Mails, coups de fil … difficile de résister : Wherevart rejoint désormais nos partenaires de jeu, avec à la clé une publication ciblée par mois.

Un sanctuaire

23 avril donc : je jette mon dévolu sur … le Machu Picchu. Cité impériale inca, juchée sur un sommet des Andes au Pérou. Une ville sacrée, un sanctuaire estampillé Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Situé à 9780 km de notre bonne vieille France à vol d’oiseau. L’archétype même du site historique inaccessible pour les touristes en pleine pandémie … et pour les publics empêchés par tous les temps.

La terre et les cieux

Plongée donc dans la restitution diffusée par Google Arts & Culture, avec son lot d’explications, de photos, d’artefacts … et d’autres visites complémentaires qui permettent de croiser les points de vue sur ce lieu absolument extraordinaire, posé à la frontière de la terre et des cieux. Les perspectives ne manquent guère pour comprendre l’importance du lieu, et mesurer comment il s’intègre dans cet espace très particulier.

Paysages époustouflants

Les paysages sont époustouflants, on saisit l’exploit architectural réalisé au travers des vestiges, et on se prend à imaginer les splendeurs révolues de cette ville mythique, en évoluant d’un point à un autre, en jaugeant les dénivelés, en observant le travail de taille et d’assemblage des murailles, le tracé des habitations et des accès. La restitution photographique n’atténue en rien ce sentiment d’espace, de vertige, au contraire.

Et plus si affinités

https://www.wherevart.com/visit/machu-picchu/