Le jeu du mobilier : le MAD révèle l’histoire de la décoration autrement

extrait du jeu du mobilier proposé par le musée des arts décoratifs

Ce n’est pas le tout, mais si on s’offrait un peu de gamification intelligente du côté du design et de la décoration ? Direction le site du Musée des Arts décoratifs pour découvrir le Jeu du mobilier.

Histoire des styles et des tendances

Inspiré des applications qui proposent d’agrémenter un intérieur, le Jeu du mobilier nous invite à décorer des pièces selon le temps qui passe : Moyen Age, Renaissance, XVIIeme siècle, période de Lumières … les mouvements défilent jusqu’aux années 2000-2020 pour nous plonger dans « Une histoire des styles et des tendances » particulièrement intéressante.

Enfant, amateur, expert, free style : le jeu se décline de quatre façons pour nous faire comprendre comment et pourquoi le mobilier et les éléments de décoration se sont développés, transformés, améliorés au fil du temps. Et le joueur de devoir placer dans une salle une table, un meuble de rangement, un siège, une source d’éclairage, une horloge.

Formes et matériaux

L’enjeu : trouver les formes correspondant à la période et au décor général de la pièce. Et ce n’est pas si aisé qu’on le pense. Car plus les années passent, plus la technologie progresse, les matériaux s’enrichissent, et les formes évoluent. Plusieurs tendances et mouvements se succèdent durant le XVIIIeme siècle, ça s’accélère au XIXeme, puis au Xxeme.

Chaque pièce placée est complétée d’un encart explicatif précieux qui déroule l’origine, la date, le créateur, le cadre de fabrication, les matières, les singularités … des fiches explicatives très éclairantes qui donnent à voir les collections du musée dont elles sont tirées. Sur le côté, le portrait d’un des donateurs du musée (Niki de Saint-Phalle, Moïse de Camondo, Jules Maciet, Alexandrine Grandjean …) qui expose son point de vue de collectionneur.

——————————-

Les intérieurs sont nés de la plume du dessinateur Laurent de Commines, les mécènes portraiturés par Flo’ch. Le jeu lui-même est le fruit de la collaboration des équipes du MAD, de l’agence mosquito et du studio de développement 23Forward. L’ensemble, très ludique, peut s’aborder seul ou à plusieurs. C’est drôle, pédagogique, assez addictif … et cela prouve tout l’intérêt qu’ont les musées à jouer la carte de la gamification numérique.

A vous de jouer !

Et plus si affinités

https://histoiredesstyles.madparis.fr/