Lolo le soignant : tout sur la réalité du métier d’infirmier, l’humour potache en plus 

Lolo le soignant

« Le monde est un théâtre » disait un certain Shakespeare qui s’y connaissait un peu en la matière. Aujourd’hui le théâtre semble s’être transporté sur les réseaux sociaux, avec une réelle attirance pour TikTok et Instagram, qui attirent les suffrages d’artistes en manque de visibilité. Et dont certains ont un véritable talent comique. Dixit Lolo Le Soignant et son humour potache à la dynamite.

Un quotidien pas toujours évident à appréhender

Lolo le Soignant : 151 k abonnés sur TikTok , 13,5k abonnés sur Instagram, des vidéos qui engrangent 600 000 vues … Laurent Belain au civil a de la suite dans les idées quand il s’agit de parodier le monde de l’hôpital. Et de nous faire rire aux éclats en décrivant un quotidien pas toujours évident à appréhender quand on y est étranger, mais ô combien difficile à affronter quotidiennement pour ceux qui y travaillent.

Urgences, service psychiatrique, gériatrie, tout y passe, depuis le patient qui arrive avec le frein rompu jusqu’à celui qui balance ses excréments par les fenêtres en passant par le vomissement fécaloïde (grand moment), la fracture ouverte ou les crises d’hypocondrie. Des cas extrêmes, des situations vécues (après avoir tenu une salle de sport, Lolo le soignant s’est reconverti et officie depuis aux urgences du CHU Lapeyronnie de Montpellier)

Un job aussi violent que précarisé

Le tout assorti de perruques bon marché, de dialogues détournés des séries célèbres, sans compter une illustration musicale particulièrement bien ciblée, un sens évident du comique et de l’auto-dérision … et une expérience préalable dans le domaine de la vidéo, avec la chaîne Youtube « Lolo et Georges pètent les plombs« . C’est simple, rapide, rythmé, efficace, surprenant, à hurler de rire … et doublé d’un léger frémissement de ras-le-bol face à un job vital, mais violent et précarisé.

Manque de moyens, de personnel, de reconnaissance : Lolo le soignant met en perspective la dureté du boulot, la réalité crue du métier, infirmier, aide-soignant ou médecin. En lumière également, les échanges, la communication, le relationnel : avec les patients, les familles, les collègues, les étudiants, les stagiaires. C’est drolatique certes mais aussi pertinent : l’univers de la santé est décidément propice aux malentendus, aux frictions et aux conflits. Anxiogène, énergivore.

Légèreté et sincérité

Bref il faut beaucoup d’humour pour se distancer. Lolo le soignant le met bien en évidence … tout comme de nombreux autres personnels de santé qui ont rallié les réseaux sociaux pour y exprimer leur spleen en plein pandémie COVID. Avec 2 milliards de téléchargements recensés en 2020, l’appli média chinoise née en 2016 s’est semble-t-il imposée comme une scène incontournable pour des créateurs de contenus désireux de dire leur quotidien.

Et de s’en purger émotionnellement ? En ce qui concerne les soignants, c’est visiblement le cas. Effet cathartique assuré pour ces vidéos qui transitent de TikTok vers Instagram en un clic de partage, aussi bien pour les personnels concernés que pour un public également en demande de légèreté … et paradoxalement de sincérité. En ce qui concerne Lolo le Soignant, chaque vidéo est l’occasion de mettre les points sur les i en faisant un peu d’éducation et de civisme. Il était temps.

Et plus si affinités

Pour suivre les aventures de Lolo le Soignant, abonnez-vous à sa chaîne TikTok ou à son compte Instagram.