Vign’art : une promenade entre vignes et œuvres d’art

présentation du festival vign'art 2021

L’avenir est-il à l’art en plein air ? Il semblerait si l’on en croit la deuxième édition de Vign’Art.

Une promenade enchantée

Des vignes et de l’art, de l’art dans les vignes : l’idée n’est pas si stupide, loin de là. Et elle semble plaire ; alors que nombre de festivals ont signé forfait pour l’été 2021, Vign’Art lance sa seconde saison avec en ligne de mire quatorze installations essaimées sur les terres de Champagne, comme autant de relais d’une promenade enchantée.

Organisé par l’association pour la promotion de l’Art Contemporain et du Land Art dans le vignoble en partenariat avec Épernay Agglo Champagne et les vignerons de la région, Vign’Art propose une approche autre du vignoble comme espace de valorisation de la création artistique. : une opportunité événementielle à saisir à plus d’un titre.

Exploiter de nouvelles perspectives

C’est en effet l’occasion de croiser oenotourisme et amour de la sculpture contemporaine, de donner une visibilité à la fois à des producteurs désireux de valoriser leurs crus et à des artistes désireux de casser les codes, de sortir de leurs ateliers et des lieux d’exposition classiques pour exploiter de nouvelles perspectives, autrement contraignantes.

Car le landart n’est pas un long fleuve tranquille : réalité d’un paysage, ligne de fuite de l’horizon, météo imprévisible sur le long terme, œuvre laissée sans surveillance, qu’il faut sécuriser en amont au maximum pour qu’elle perdure malgré les intempéries … les enjeux sont multipliés. Et puis il faut faire sens par rapport au lieu et sa fonction.

Déclencher l’imaginaire, la réflexion, la poésie

Nicolas Triboulot, Caty Laurent, DEC, Karen Macher Nesta, Myriam Roux … ils sont quatorze en tout à investir ces terres dédiées au champagne, pour les valoriser, les montrer autrement, déclencher l’imaginaire, la réflexion, la poésie : interroger la notion de racine, jouer sur l’esthétique des vignes, rendre hommage à ceux qui font le vin …

L’expérience est à vivre comme une promenade merveilleuse, un instant magique où l’homme et la nature font corps, par le geste agricole comme par la création esthétique. C’est aussi l’occasion pour un public parfois peu au fait des mystères du vin et de l’art d’entrer en contact avec ces univers mêlés … et, qui sait, d’y trouver de nouvelle passion ?

Et plus si affinités

Pour en savoir plus, consulter le site du festival Vign’art.