Le Bal des casse-pieds : une grande légèreté d’âme

affiche du film de Yves Robert le bal des casse-pieds

Il date de 1991, on y distingue les premiers portables, un ou deux ordinateurs, pas la queue d’un réseau social, aucun drone ni objet connecté, et c’est ce qui fait du reste son charme de même que son sujet ; bref Le Bal des casse-pieds se regarde encore et toujours avec un plaisir non dissimulé … et un brin nostalgique.

Situations rocambolesques et gags désopilants

Parfait exemple de ce que le cinéma français peut produire en matière de comédie, Le Bal des casse-pieds évoque les tribulations d’Henri Sauveur, vétérinaire de son état, au pays des emmerdeurs. Des emmerdeurs qui ne cessent de le harceler quotidiennement, et auxquels il tente d’échapper, rencontrant l’amour vrai au passage. Un pitch assez simple qui permet au scénariste Jean-Loup Dabadie et au réalisateur Yves Robert de multiplier situations rocambolesques et gags désopilants, sur un rythme endiablé, mais avec une bienveillance savoureuse.

Grosses pointures du cinéma français

Et avec le plein de clins d’œil à ces deux monuments de rire et de tendresse que sont Un éléphant, ça trompe énormément et Nous irons tous au paradis. Devant la caméra, Jean Rochefort en majesté, accompagné par ses anciens comparses Victor Lanoux, Claude Brasseur et Guy Bedos dans des rôles plus modestes. Egalement à l’affiche Miou-Miou, Jacques Villerêt, Jean Carmet, Odette Laure, Hélène Vincent, Michel Piccoli, Jean yanne, Valérie Lemercier, Jean-Pierre Bacri et d’autres grosses pointures du cinéma français venues jouer quelques minutes dans ce patchwork sympathique.

Séquences d’anthologie

Cela nous vaut des séquences d’anthologie (Jean Yanne est juste incroyable), un florilège de tracas quotidiens dans lesquels nous nous retrouvons aisément … et un pincement au cœur en regardant s’amuser tous ces acteurs excellents dont la plupart sont désormais partis rejoindre le firmament. Restent leurs images, leurs allures, leurs voix, inscrites sur la pellicule et qu’on revoit avec un véritable plaisir, tout particulièrement dans ce film choral d’une grande légèreté d’âme. Exactement ce dont nous avons tous besoin en ce moment, une valeur sûre, un feel good movie drôle et doux.

 

Et plus si affinités :

https://www.canalplus.com/cinema/le-bal-des-casse-pieds/h/516861_40099