A l’avant – garde : Livia Marin – Nomad Patterns

oeuvre céramique extraite de la série Nomad patterns de Livia Marin

Regardez bien ces tasses : sont-elles détruites ou en mutation ? C’est la question posée par Livia Marin avec la série « Nomad patterns ».

Céramiques mouvantes

Chilienne de naissance, londonienne d’adoption, Livia Marin s’exprime par le biais d’installations imposantes ou d’œuvres plus intimistes. Si elles sont plus discrètes, les céramiques mouvantes composant la collection Nomad patterns n’en sont pas moins chargées de sens.

Ces charmants fragments de vaisselle en porcelaine fine sertie de motifs floraux élégants se diluent en taches comme si la matière se métamorphosait pour se confondre avec le thé contenu dans le récipient avant la brisure fatale. Mais est-ce la fin de l’objet ? Ou la gestation d’un autre ?

A l’avant garde : les céramiques monstrueuses de Ronit Baranga

Lien affectif

La métamorphose de la forme devient une parabole de la vie en mouvement, ses hauts, ses bas, une réflexion sur le rapport à la propriété dans un monde dédié à la consommation, mais où, immanquablement on s’attache aux objets du quotidien.

Ce lien affectif, on le saisit quand l’objet se brise. Qui n’a pas eu un petit pincement de cœur en voyant sa tasse préférée éclatée au sol ? Une théière adorée fendue ? Jeter l’objet ? Le réparer ? Livia Marin questionne de manière poétique cette perte en apparence négligeable, parfois lourde de souvenirs, de regrets.

Et plus si affinités

Pour en savoir plus, consultez le site de Livia Marin.