Entropie : design libre et utopie en marche

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInShare on RedditShare on TumblrBuffer this pageShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

1010570_275416682598685_1943855965_n

Ce qu’il y a de bien avec le web ? C’est un énorme sac à idées ! Et si on y trouve des trucs vraiment moches, affreux et peu glorieux pour ne pas dire infects, on y détecte aussi des petites merveilles, des éclats de lumières qui éclairent l’avenir. Des phares tournés vers le futur on en a chroniqué quelques uns : le travail de Viridis sur la spiruline, Expoviz et la transmission des données, les expos virtuelles de la Bibliothèque de France, le travail de La Vitrine AM … Le travail d’Entropie se situe dans cette sphère.

Entropie ? Laissons-les se présenter eux-mêmes :

entropie from cap berriat on Vimeo.

Une asso grenobloise donc, formée de jeunes étudiants, ingénieurs et chercheurs désireux de changer les choses en proposant un design libre ; c’est ce concept qui a accroché notre attention. Le design libre propose aux personnes désireuses de gagner en autonomie et de se soustraire à la logique de consommation kleenex de créer ses propres meubles, son propre environnement. En voici le principe tel qu’il est spécifié sur le site de l’association :

« Nous sommes convaincus que l’autoconstruction est un moyen d’émancipation à l’heure des objets à durée de vie limitée, et pour rendre cette émancipation plus collective il nous semble nécessaire de partager les savoirs et les compétences. Nos notices listent le matériel nécessaire, détaillent les étapes de construction, présentent les plans et analysent les points positifs et négatifs de la réalisation pour leur future amélioration. Il nous semble nécessaire de rendre publiques ces notices pour créer un projet réellement solidaire : les notices sont consultables, téléchargeables, utilisables et modifiables librement  dans le respect de la licence Art Libre ».

premiere_couv

Fiches de montage gratuites et téléchargeables, ateliers de bricolage écolo, conférences d’initiation, en collaboration constante avec les êtres et l’environnement, ce collectif dépasse le cadre de la dénonciation d’un système pour forger un début d’alternative, fondé sur des actes. La démarche est ambitieuse et séduisante car elle réinvestit le geste de construction, l’idée de forger son univers. Tiré à 100 exemplaires, le catalogue réalisé avec la graphiste Clara Chambon a été distribué auprès d’écoles d’art et de design, de créatifs et de stylistes, de chercheurs en sciences sociales.

Le succès a été total, l’engouement palpable. La démarche d’Entropie répond à un besoin, un désir de s’affranchir, de reprendre sa vie en main, de réinvestir dans une autonomie. A suivre donc de près car forte du festival Vivre l’utopie où elle met en perspective des stratégies sociales collaboratives d’émancipation, Entropie va démultiplier les projets d’autogestion. Et cela pourrait en inspirer plus d’un.

10687374_483127361827615_7439816565826828724_o

 

 

 

 

10628139_483127368494281_4422834301576367848_n

Et plus si affinités

http://www.asso-entropie.fr/fr/

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInShare on RedditShare on TumblrBuffer this pageShare on StumbleUponEmail this to someonePrint this page

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire