Dans les yeux de Jeanne : Bourvil et son âme soeur

photo extraite de la pièce dans les yeux de jeanne

Nouveau passage par la case Opsis TV pour savourer la pièce Dans les yeux de Jeanne. Jeanne, la veuve éplorée de feu André Raimbourg, alias Bourvil. Quand la pièce commence, elle se souvient des jours heureux. Et nous avec elle, qui allons parcourir la vie de l’acteur.

Un récit plein d’humour, de tendresse et de chansons

Et découvrir pas mal de choses que l’on sait peu : ses origines, sa lente montée au succès, son premier nom de scène, ses figurations, ses premiers rôles importants au cinéma, sa progressive reconnaissance par le public … et puis ce grand, ce bel amour avec sa Jeanne, qui l’épaulera toute sa vie, le rassurera, le motivera … sa compagne, sa force. Son âme sœur.

A la plume et sur scène pour interpréter ce monument du cinéma français, Guillaume Sorel qui propose un récit plein d’humour et de tendresse, de chansons aussi, qui ont émaillé la carrière d’un Bourvil aux multiples talents : « Salade de fruits », « La balade irlandaise », « Le petit bal perdu », « La tactique du gendarme » revue et corrigée en fin de pièce … c’est drôle et touchant à la fois …

Un angle inédit mais ô combien efficace

Sans jamais verser dans la caricature, et c’est le plus important, le tour de force de ce spectacle. Apolline Andreys comme Guillaume Sorel sont d’une rare justesse, qu’on saisit à chaque gros plan sur leurs visages, tandis qu’ils se dévorent des yeux. Ce n’est jamais surjoué, jamais exagéré. Mais l’humour de Bourvil, son style, son esprit sont bien là. Sa gentillesse, son humanité.

En interrogeant l’histoire d’amour de Jeanne et André, en observant cette carrière depuis les coulisses du couple, Sorel dégage un angle inédit mais ô combien efficace par sa poésie désarmante, sa simplicité. Le décor, très ingénieux, les costumes, définissent un cadre où la mise en scène des amoureux dans ce quotidien perturbé prend tout son sens.

Bref c’est une véritable pépite que cette pièce, une bouffée d’oxygène, de fantaisie et de sensibilité.

Et plus si affinités

Vous pouvez voir la pièce Dans les yeux de Jeanne sur le site d’Opsis TV.