Speedlines Mangas : Phantom : Requiem for the Phantom

« Je veux vivre » semble être un très bon préambule pour un manga à ambiance très noire. Eh oui, cette semaine j’ai voulu vous emmener vers un style plus dur, mais néanmoins tout aussi intéressant que n’importe quel style de manga. J’ai donc décidé de vous présenter un Seinen plutôt tragique vu le nombre de morts par épisode. C’est parti pour Requiem for the Phantom.


Phantom: Requiem for the Phantom est une animation japonaise produite par Kōichi Mashimo, du studio Bee Train, en 2009. Elle est tirée d’une « visual novel », un genre de jeux vidéo qui n’est autre qu’une histoire interactive. Le jeu vidéo du nom de Phantom of the Inferno avait été développé par Nitro+ en l’an 2000. L’animé dure 26 épisodes nous maintenant toujours en haleine et provoquant de fortes émotions liées au côté sombre des mangas.


L’histoire se passe sur trois temps, mais je ne vais en présenter qu’un afin que vous puissiez découvrir le reste par vous-même. Un jeune garçon se réveille dans un bâtiment semblant abandonné, il n’a plus aucun souvenir, qui il est, d’où il vient, ce qu’il fait ici, il n’en sait fichtrement rien, mais il a un désir : il veut vivre. C’est alors qu’apparaît une jeune femme masquée, qui tentera de le tuer ; son instinct de survie prendra le dessus sur ses émotions afin de le protéger. Il arrivera à surpasser l’assassin pendant quelques secondes et c’est ainsi que va commencer son entraînement pour devenir lui-même assassin à la solde de la compagnie Inferno. Entraîné par Ein, la demoiselle ayant tenté de le tuer, il sera nommé Zwei par leur Maître Scythe.


Une fois son entraînement fini, ses missions commenceront alors, et ses mains se couvriront peu à peu de sang. Mais qui est donc Zwei ? Dans le premier épisode, on a seulement quelques indications ; il a été témoin d’une scène gênante mais son instinct de survie, son talent caché, a intéressé le dénommé Scythe, ce qui lui a sauvé la vie. Ein quant à elle, nous ne savons absolument rien sur elle, a part qu’elle ne ressent rien. Mais Zwei saura petit à petit réveiller quelques fragments de l’âme d’Ein.


En résumé, une anime très intéressante, toutes les missions d’assassinats, tous les complots calculés sans erreurs possibles, nous feront toujours vouloir connaître la suite des évènements. Mais surtout la lueur que Zwei représente pour lui ainsi que pour Ein, nous intriguera du début à la fin.




Et plus si affinités

http://www.phantom-r.jp/