Soirées DIRRRTY : « Dress to impress, and let’s dance ! »

soirée DIRRRTY dédiée à la house

À l’heure où j’écris ces lignes, ça chauffe en coulisse pour boucler les préparatifs de la nouvelle édition de la DIRRRTY. Un nouveau bébé nocturne et endiablé pour nos petits amis de Bragi Pufferfish, histoire de compléter un déjà très beau palmarès où se distinguent La Velu.e et Beautiful Skin. Mais qu’est-ce qui distingue cette DIRRRTY de sa fratrie ?

Une house pointue et pêchue

La musique ! Le concept de cette soirée repose sur la house, de la rétro house, une house pointue et pêchue, témoin des fiestas londoniennes des années 90 et 2000. Comme me l’explique Jérémie Lapeyre, « beaucoup de gens adorent ce genre, mais il y a peu de soirées de ce type ». Eh bien, il faudra maintenant compter avec la DIRRRTY pour ramener ces rythmes pour le moins énergiques sur le devant de la scène.

De la fierceness à profusion

Le programme de cette seconde édition, parachutée au Klub, reflète l’esprit de l’évenement : de la fierceness à profusion ! Le terme est ici décliné dans toutes ses nuances, force, puissance, énergie, émotions et un brin de férocité pour relever un ensemble déjà bien corsé :

  • Aux platines, outre Fabisounours, Sylvia Slut et Sativa Blaze, incontournables DJ Drags qui mêlent mix et show avec un sens consommé de la dinguerie.
  • En performance,  Krietjur et Gaia Imperial, drags impétueuses et souveraines, qui évoluent entre grande prêtresse, guerrière du futur, cybergoth, grunge girl et héroïne manga.

« A crazy trip »

Voici qui promet une nuit pour le moins électrique, vorace, « a crazy House/Electro/ Disco TRIP » saupoudré de funk, une sarabande enlevée, fun et exubérante, en rupture avec ce côté acidulé qu’on trouve dans les autres soirées. Comme l’a précisé Sylvia Slut sur ses différentes annonces : « Dress to impress, and let’s dance ! » « Better wear a comfy shoe ». Deux conseils à suivre pour vivre ces instants dans l’allégresse sans se bousiller les pieds. Parce que ça risque fort de danser jusqu’au petit matin ! Et ça sera jouissif, cathartique et libérateur !!!

Pour en savoir plus, consultez le compte Instagram de Bragi Pufferfish.

Posted by Padme Purple

Padmé Purple est LA rédactrice spécialisée musique et subcultures du webmagazine The ARTchemists. Punk revendiquée, elle s'occupe des playlists, du repérage des artistes, des festivals, des concerts. C'est aussi la première à monter au créneau quand il s'agit de gueuler !