The Great 2 : Catherine au pouvoir = dinguerie et jubilation au rendez-vous

affiche de la saison 2 de la série The Great

La 1ʳᵉ saison de The Great était déjà bien, bien barrée, et on pouvait s’interroger sur la tenue de route d’une seconde édition. Cette dernière a débarqué en décembre 2021 sur Starzplay, et on peut le dire : le second volet des aventures de Catherine à la conquête du pouvoir et de la Russie passe la vitesse supérieure avec un degré de dinguerie plus élevé et une jubilation accrue.

Louve blonde et époux gênant

Nous avions donc laissé Catherine ordonnant son coup d’État. Nous la retrouvons obligée de :

  • s’adapter aux réalités de la gouvernance
  • tenir compte du fait qu’elle gère des humains peu éduqués
  • s’imposer auprès de sa Cour, de son peuple et des puissances étrangères alors qu’elle est une femme.

En prime, une femme enceinte jusqu’aux yeux, dévorée d’envies sexuels, et qui doit maîtriser son attirance croissante pour un époux particulièrement indocile qu’elle a reclus dans ses appartements. Époux bien gênant qu’elle devrait faire assassiner afin de libérer définitivement le trône, mais elle ne peut s’y résoudre. C’est que Pierre, qui l’eut cru, est tombé amoureux fou de cette louve blonde qui le domine désormais.

Flamboyant et déluré

Il est prêt à tout pour la séduire, y compris en arrêtant de jouer les sauvages et en lui abandonnant le pouvoir pour s’accomplir en tant que papa poule, amant transi et fidèle compagnon. Seulement voilà : il faut du temps pour changer, et l’arrivée de la très castratrice mère de Catherine va créer un peu plus de bordel dans les couloirs d’un palais déjà propice aux orgies, secrets, bassesses, révoltes, et massacres en série. Bref,  Tony McNamara nous sert 10 nouveaux épisodes flamboyants et délurés, animés par le tonus et la fantaisie intacts d’Elle Fanning, Nicolas Hoult, Phoebe Fox, Belinda Bromilow, Adam Godley, Douglas Hodge, Gwilym Lee, Charity Wakefield Sacha Dhawan.

Rire et vibrer

Un casting déjà hors pair, épicé par l’arrivée d’une Gillian Anderson parfaite dans le rôle de la mère manipulatrice Joanna, et le passage éclair de Jason Isaac dans celui du spectre de Pierre le Grand venu sermonner son grand dadais de fils. Ajoutons des décors et des costumes somptueux, le plein de rebondissements scabreux, une réflexion assez pertinente sur les aléas du pouvoir, une bande son rock en diable, un générique dément : The Great 2 va vous emporter, vous faire rire et vibrer tout en mettant en évidence un couple moderne où Madame prend les choses en main tandis que Monsieur s’épanouit comme homme au foyer. Un pur régal !

Et plus si affinités

Vous pouvez visionner la saison 2 de la série The Great sur Starzplay.

Posted by Delphine Neimon

Fondatrice, directrice, rédactrice en chef et rédactrice sur le webmagazine The ARTchemists, Delphine Neimon est par ailleurs rédactrice professionnelle, consultante et formatrice en communication. Son dada : créer des blogs professionnels. Sur The ARTchemists, outre l'administratif et la gestion du quotidien, elle s'occupe de politique, de société, de théâtre.

Website: https://www.theartchemists.com