Opera Vision  : l’art lyrique européen en ligne

opera vision

« Gratuit, en direct et à la demande» : excusez du peu, c’est un véritable luxe ! Avoir accès aux dernières productions à succès de la planète opéra sans avoir à débourser le coût souvent faramineux de la place, en restant chez soi installé dans son canapé un bol de chips et un coca à la main ou en vaquant à ses occupations. La chose n’est pas à négliger, car elle balaie les idées préconçues en la matière : exit l’image d’Épinal d’une audience en smoking et robes longues, apprêtées comme pour une réception chez l’ambassadeur, l’opéra désormais peut se vivre au quotidien tout en demeurant une discipline d’exigence et d’excellence : c’est la mission d’Opera Vision.

Une initiative européenne

Inaugurée en mai 2015 à l’occasion de la 9eme édition des journées européennes de l’opéra, cette plateforme initialement baptisée the Opera Platform découle des efforts conjugués des membres d’Opera Europa, association synthétisant l’action des compagnies et festivals spécialisés. Ils sont initialement quinze à avoir participé à cette édification et non des moindres :

  • Allemagne : Komische Oper Berlin, Oper Stuttgart ;
  • Autriche : Wiener Staatsoper ;
  • Belgique : La Monnaie/De Munt Bruxelles ;
  • Espagne : Teatro Real Madrid ;
  • Finlande : Finnish National Opera Helsinki ;
  • France : Festival d’Aix-en-Provence, Opéra national de Lyon ;
  • Italie  : Teatro Regio Torino ;
  • Lettonie : Latvian National Opera Riga ;
  • Norvège : Den Norske Opera og Ballett Oslo ;
  • Pays-Bas : Dutch National Opera Amsterdam ;
  • Pologne : Teatr Wielki Opera Naradowa Warsaw ;
  • Royaume-Uni  : Royal Opera House Covent Garden, Welsh National Opera.

À lire également :  COVID19  : « rien ne peut arrêter un artiste » ou de la digitalisation agile et nécessaire de la culture

L’opéra n’est pas un art élitiste

Et la liste va en augmentant, avec désormais 29 partenaires dans 17 pays. Bref du gros, du lourd, du professionnel, de l’expérimenté, de l’innovant. La crème en matière de production lyrique sur le front culturel européen, le tout avec l’appui de la Commission Européenne Europe Créative et d’ARTE. Objectif : répandre la bonne parole lyrique par-delà les frontières géographiques et numériques, donner accès à la culture pour les moins chanceux, les plus éloignés, ceux dont le budget ne peut suivre.

Satisfaire les adeptes, attirer les curieux, renouveler le public, convaincre les jeunes générations : la stratégie est limpide. Et le message clair : non l’opéra n’est pas un art élitiste pour intellos compassés et haute société précieuse. C’est un art populaire, probablement l’une des expressions les plus sincères de l’art pop, son essence, son occurrence primale. Un art complet qui mêle musique, théâtre, danse, chant, mode, arts plastiques. Un art qui s’adapte parfaitement aux nouvelles technologies pour y gagner en universalité.

Les futurs talents lyriques

Accessible en anglais, français et allemand, Opera Vision se propose de transmettre les informations et les actualités des institutions partenaires, tout en diffusant les spectacles les plus en vue, dans la foulée des représentations en direct. Le tout avec sous-titrage en six langues – français, anglais, allemand, italien, espagnol et polonais – et disponible à la demande pendant six mois. Comptez également des reportages, des interviews d’artistes, des notices explicatives, des reports au sein des coulisses, des documentaires spécialisés…

La démarche est simple, mais porteuse, elle initie un autre regard sur l’opéra, une réappropriation forte qui à n’en pas douter va susciter bien des passions. Par ailleurs elle témoigne d’un véritable mouvement culturel à l’échelle d’un continent : preuve que l’Europe des arts n’est pas un leurre ni un mythe, mais une réalité concrète et efficace quant au partage des savoirs. Et puis, il y a la volonté farouche de mettre en valeur les futurs talents lyriques, chanteurs, musiciens, chefs d’orchestre, metteurs en scène, également les compagnies et les festivals émergents. Une détermination d’autant plus marquée à l’heure covidienne.

Et plus si affinités

N’hésitez pas à consulter le site d’ Opera Vision.