Tata Christiane : une mode pétulante qui secoue ses fanfreluches à l’international

créations de la marque de mode Tata Christiane

Sainte Vivienne Westwood, priez pour nous ! À l’heure où vous venez de rejoindre le paradis des trublions de la haute couture, l’esprit punk que vous avez porté demeure vif et continue d’inspirer les vocations de stylistes et les collections fashion. Ainsi les modèles de Tata Christiane.

Réinventer l’amplitude des formes

Tata Christiane : derrière ce petit nom tout mignon/trognon qui sent bon la famille, avec néanmoins une petite touche de transgression (nous savons tous le côté initiatique de nos tatas, qu’il s’agisse de faire son premier maquillage, de porter son premier perfecto, d’aller en manif ou à un concert rock), on trouve le tandem Julie Bourgeois / Gabriel Santini. Et une mode pétulante qui secoue ses jupons et ses fanfreluches de Marseille à Berlin.

Une mode pétulante, colorée et débridée, qui refuse le diktat de la seconde peau et des costumes prêts du corps pour réinventer l’amplitude des formes, dans un flot de volants et de froufrous. Body positive donc, gender fluid, et très porté sur le cocktail des influences et des cultures : la griffe Tata Christiane, c’est clairement le mélange : boubou africain, kimono japonais, caftan marocain, robe taille basse des années 20, tutu de ballerine, poncho sud-américain…

Des tenues totalement folles et charmantes

Slow fashion dans l’esprit, les créations de Tata Christiane sont en majorité des pièces uniques (il y a aussi des séries), upcyclées à partir de tissus anciens, de vieux pulls, de fringues vintage… Robes, hauts, pantalons, hoodies, écharpes, sacs, on trouve également des imprimés assez cocasses. Il y en a pour tous les goûts, toutes les envies, tous les budgets, toutes les personnalités… On tentera le total look pour certains, l’usage d’une pièce seule dans un ensemble plus sage. Tout est possible, hormis la banalité.

——————–

Ce qui est certain, c’est que ce style affirmé séduit un peu partout à la surface du globe, jusqu’en Chine et au Japon. Une success story qui a débuté en 2007 et semble ne pas connaître de frein. On pourrait même dire que ces streets costumes sont dans l’air du temps et collent parfaitement aux attentes, ce besoin de liberté, la volonté de transgresser les règles de l’élégance pour mieux les réinventer.

Et plus si affinités

Pour en savoir plus sur l’univers de Tata Christiane, ses créations, son actualité,

consultez le site de la marque et son compte Instagram.

 

Posted by Dauphine De Cambre

Grande amatrice de haute couture, de design, de décoration, Dauphine de Cambre est notre fashionista attitrée, notre experte en lifestyle, beaux objets, gastronomie. Elle aime chasser les tendances, détecter les jeunes créateurs. Elle ne jure que par JPG, Dior et Léonard.