Ayunkurha : sacs au crochet, finitions précieuses et renouveau du luxe à la française

sacs de luxe Ayunkurha

« Luxury crochet hangbags, handmade made in France » : voici la promesse client émise par la griffe Ayunkurhan du fin fond de son Lubéron natal. Dans la langue de Molière, cela équivaut à « Sacs à main de luxe, réalisés au crochet à la main en France », soit une définition plutôt complète de la maroquinerie haut de gamme. Mais encore ?

Des sacs précieux et racés

Pourquoi avoir distingué les créations Ayunkurha ? Parce qu’elles sont superbes, bien sûr. Et parce qu’elles sont représentatives d’une jeune génération de marques qui illustrent le renouveau du luxe à la française, à l’heure où les grands noms du secteur chevauchent sur les autoroutes du mainstream, du jeu vidéo et des NFTs. Et la qualité dans tout cela, le savoir-faire ? Le luxe est-il encore du luxe quand il sacrifie sa confidentialité en s’étalant partout en lettres clignotantes et bling-bling ?

Avec Ayunkurha, retour aux sources de l’objet façonné par une main experte et inventive, qui domestique la matière. On appréciera ici le travail réalisé avec une parfaite connaissance des points, une réflexion sur les motifs et leur effet en matière de volume et de visuel. Les finitions sont délicates, le logo apparaît gravé dans le détail des boucles, imprimé dans le socle en cuir. Le tout est à la fois précieux, racé, original.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par (@ayunkurha)

Pièces uniques

Chaque pièce est unique, sertie d’ornements qui singularisent ces sacs bijoux, dont la doublure se pare de motifs chatoyants, rehaussant un extérieur sculpté dans un fil monochrome, parfois illuminé de médailles, de chaînes. Minaudières, bourses, sacs lady ou docteur, les formes varient en fonction des sources d’inspiration, de l’humeur du jour, mais le talent, la précision, l’exigence sont toujours là pour produire ces petites merveilles.

On appréciera par ailleurs :

  • le travail de documentation effectué sur le site et les réseaux sociaux, des photographies de belle facture qui valorisent chaque création, la détaillent, illustrent le travail réalisé, un vrai plaisir des yeux ;
  • le soin apporté jusque dans le choix d’étoffes labellisées Oeko-Tex, donc certifiées made in France, non nocives et écoresponsables ;
  • la possibilité de créer un sac entièrement sur-mesure, ultra-personnalisé ;
  • le prix, tout à fait raisonnable sans être bradé.

De quoi ravir les fashionistas en quête de griffes émergentes, d’objets aussi beaux que rares, avec un style, une allure très spécifiques, un supplément d’âme.

Et plus si affinités

Pour en savoir plus, consultez le site d’Ayunkurha.