La Peur en Occident : explorer les angoisses du passé pour comprendre celles du présent

la peur en occident de jean delumeau

En cette période de pandémie assez trouble, les angoisses prolifèrent, faisant exploser le baromètre des dépressions et des burn-out. Comportements superstitieux, croyances extrêmes, doutes existentiels et théories complotistes s’enchaînent au fil des réseaux sociaux, faisant les choux gras de la presse et des hommes de pouvoir. Tous s’en inquiètent. Or ce n’est pas une nouveauté, bien au contraire. Et la lecture de La Peur en Occident s’impose à ce titre, sinon comme un tranquillisant, du moins comme une lumière sur des comportements récurrents dans l’Histoire de l’humanité.

Peurs collectives

La Peur en Occident : ouvrage phare d’un Jean Delumeau dont nous avions déjà apprécié La Civilisation de la Renaissance à sa juste et inestimable valeur. L’historien des religions y passait au crible ce tournant de civilisation que furent les XVeme et XVIeme siècles, ces Temps Modernes qui transformèrent à jamais notre perception du monde et de l’univers : redécouverte des auteurs et philosophes de l’Antiquité, diffusion de ces idées via l’imprimerie, séisme de l’héliocentrisme, Réforme … une lame de fond qui inonda un terrain fertile en peurs de toutes sortes.

Des peurs que les progrès n’atténuèrent guère bien au contraire : ces peurs, Jean Delumeau les observe, les décortique dans ce livre incontournable et précieux. Il passe ainsi en revue des peurs collectives qui s’enrichissent mutuellement depuis la fin du Moyen-Age jusqu’à l’aube du XIXeme siècle. La peste y domine bien sûr, ainsi que la faim et la guerre. Et puis il y a la peur de déplaire à Dieu dont les terribles colères engendrent, croit-on, ces fléaux symbolisés par les Quatre Cavaliers de l’Apocalypse. Il y a également le Diable et ses séides, sorcières, démons, spectres … les pécheurs qui se laissent trop facilement tenter font aussi partie du lot.

A lire également :  La Civilisation de la Renaissance : le XVIeme siècle de fond en comble

Une analyse d’actualité

Il y a la peur de l’inconnu, l’Autre venu de ces terres lointaines qu’on commence à conquérir et dont on ne sait si il est homme, animal ou suppôt de Satan. Les lettrés ? Rares, ils pourraient par leurs savoirs invoquer les forces du Mal. La nouveauté aussi fait peur, car on n’en cerne pas l’impact : ce qu’on ne comprend pas, on le craint. Et on tente de le détruire. Peu de « early adopters » dans ces temps de violence obscure : Copernic, Giordano Bruno, Galilée en feront les frais. D’autres également dont Delumeau évoque rapidement le destin pour étayer une analyse passionnante … et toujours d’actualité.

Aujourd’hui, alors que le COVID frappe aux quatre coins du monde, la même incompréhension, la même sidération, les mêmes angoisses … et les mêmes réactions ? A vous d’en juger en parcourant ces pages captivantes, truffées d’anecdotes et de références particulièrement pointues, rédigées d’une écriture claire, accrocheuse, énergique. Pour sûr, vous allez découvrir un pan trop longtemps passé sous silence de notre Histoire commune. Et comprendre notre Présent avec beaucoup plus de recul et d’acuité.

Nos peurs nous précèdent

Car ces peurs savamment disséquées ne sont pas forcément la conséquence d’une situation, elles existent déjà, larvées dans l’inconscient, partagées secrètement par le groupe, tues avant d’exploser à la moindre catastrophe. Là aussi, le livre de Delumeau agit comme un révélateur, une prise de conscience. Nos peurs nous précèdent, elles nous bercent, nous conditionnent, nous freinent. Il faut bien du courage pour aller ainsi vers un avenir à construire, en sortant de sa zone de confort.

Souvent au péril de sa vie. A chaque chapitre de La Peur en Occident, on mesure combien il fut complexe d’avancer, de progresser, car progresser supposait avant tout la transgression d’interdits fondamentaux adoptés, farouchement défendus par le pouvoir en place et la majorité des esprits. C’est aussi cette question qu’aborde Delumeau en filigrane, une question essentielle et toujours pertinente.

Et plus si affinités

Pour acheter le livre La Peur en Occident de Jean Delumeau, cliquez sur la photo.