La Commune de Paris 1871 : 1440 pages à transmettre aux générations futures

livre la commune de paris 1871

Léo Ferré l’a chanté dans le sillage de Mai 68 :

« Comme une fille
La rue se déshabille
Les pavés s’entassent
Et les flics qui passent
Les prennent sur la gueule. »

Avec ses 1440 pages, La Commune de Paris coordonné par Michel Cordillot relève du bon gros pavé que vous aurez l’obligeance de conserver à l’abri dans votre bibliothèque, votre mémoire et votre culture générale pour en faire profiter les générations futures. A raison car le document, d’une rare qualité, célèbre l’un des épisodes les plus méconnus et galvaudés de notre Histoire.

150 ans

La Commune fête cette année son 150eme anniversaire. Débutée le 18 Mars 1871, avec la tentative avortée de désarmement des canons de Belleville, elle termine dans l’horreur de la Semaine sanglante du 21 au 28 mai. De l’insurrection qui secoua la capitale pour y instaurer une démocratie directe, il reste peu de choses, le mur des Fédérés du cimetière du Père Lachaise, « Le temps des cerises », la seconde partie du roman de Zola La Débâcle, les pages de Jules Vallès, Louise Michel au bagne …

Un goût amer en bouche

Et un goût amer en bouche quand on regarde le Sacré-Coeur érigé au faîte de la butte Montmartre pour payer le péché des parisiens frondeurs. Aujourd’hui encore, les festivités envisagées par la Mairie de Paris pour marquer cet anniversaire passent mal parmi les élus conservateurs. Stigmatisées, cachées, évincées des cours d’Histoire, trop peu illustrées par la production cinématographique, les journées de la Commune constituent autant de blessures mal fermées … à moins qu’il ne s’agisse d’un formidable espoir qui continue de porter les peuples ?

A lire également :  La Commune de Paris par ceux qui l’ont vécue : retour impartial sur 72 jours d’histoire sociale

Réveiller la mémoire

C’est l’objectif de ce superbe ouvrage publié par les Éditions de l’Atelier que de réveiller cette mémoire et de la transmettre, débarrassée de la sombre aura dont Thiers et ses successeurs la recouvrirent. Forts de leur maîtrise du sujet, une trentaine de spécialistes, doctorants, professeurs d’Histoire, maîtres de conférence, directeurs de recherches, femmes et hommes passionnés par cet épisode au point d’y consacrer leurs carrières d’universitaires, rassemblent ici leurs expertises pour raconter la Commune.

Les vérités d’un événement notable

Quand, comment, pourquoi, où … tous autopsient l’événement, sa mécanique, ses raisons, ses objectifs, ses retombées … Objectif : disloquer la légende noire pour mettre en lumière les vérités d’un événement notable, qui fédéra les individus dans une quête d’égalité et de justice, la volonté de bâtir une société plus équitable. Des individus auxquels ce livre donne un visage. Les acteurs de la Commune, célèbres ou non, sont ici listés, présentés au travers de portraits illustrés qui soulignent la participation de chacun à cette période aussi enthousiasmante que chaotique.

Des parcours, des engagements

Cette focale est particulièrement intéressante car elle donne à voir des parcours, des volontés, des engagements, des destins fracassés, une fraternité évidente … ces récits passionnants font voler en éclat la caricature de la pétroleuse et du mauvais garçon, pour mettre en évidence des profils capables d’endosser des responsabilités publiques, d’organiser une vie sociale à l’échelle d’une capitale, une administration, du ravitaillement … Ceux qui en réchappèrent transmirent cette histoire qu’aujourd’hui nous découvrons. Et qu’il serait grand temps de reconnaître à sa juste valeur.

Et plus si affinités

https://editionsatelier.com/boutique/histoire/125-la-commune-de-paris–9782708245969.html