Harold et Maude : loufoque, dingue, drôle, beau, romantique

film Harold et Maude

Dans la série « Histoire d’amour impossible, mais tant pis, on la vit quand même parce que l’amour est plus fort que tout », je demande le film Harold et Maude de Hal Ashby. 

Deux personnages surprenants

Ce qui nous amène à faire un bond dans l’espace et le temps pour revenir dans l’Amérique du début des années 70, dans le sillage du Summer of love. Comme le titre du film l’indique, cette magnifique histoire repose sur deux personnages assez surprenants : 

  • Harold a 18 ans, l’âge de tous les possibles, de toutes les expériences. La jeunesse quoi ! Sauf qu’Harold est profondément torturé, obsédé par la mort. Il n’a par exemple de cesse de mettre en scène son suicide, si possible de manière sanglante et toujours quand sa bourgeoise de mère vient à lui présenter une possible fiancée qui le distrairait de son spleen.
  • Et puis il y a Maude. Ce torrent de vie décomplexée et joyeuse affiche un net penchant pour la libération des phoques et des otaries, la conduite sportive, les expériences olfactives et la vie en général pourvu qu’elle soit étincelante. Petite précision : Maude affiche bientôt 80 printemps que son énergie de gamine survoltée ne laisse guère imaginer.

Film : The Party – Blake Edwards

Une histoire d’amour initiatique

Deux personnages que tout oppose donc, origine sociale, âge, autonomie, expérience et vision de la vie. Lui n’a rien vécu sinon la fascination de l’auto-destruction, elle vibre d’un appétit de vivre qu’obscurcit une mémoire douloureuse. Le destin s’en mêle… Harold et Maude se rencontrent lors d’un enterrement. Un coup de foudre ou presque ?  De fil en aiguille, ils vont vivre une histoire d’amour sincère, initiatique. Harold en ressortira transformé, quant à Maude…  

Scénario signé Colin Higgins, direction par Hal Ashby, musique par Cat Stevens, Ruth Gordon et Bud Cort dans les rôles éponymes : ce film est un hymne à l’explosion d’énergie et d’espoir qui caractérise la beat generation. En plein essor hippie, ces deux héros distillent l’idéal qui portait cette époque marquée par les guerres, les conflits sociaux et la liberté en marche dans les mœurs et les esprits. À voir parce que c’est loufoque, dingue, drôle, beau, romantique et une sacrée fessée pour les bien pensants de tout bord. Et ça n’a pas pris une ride.

Et plus si affinités

Le film Harold et Maude et disponible en VoD.