Causses : un geste gastronomique réfléchi et plaisant

causses

Causses, … une zone du Massif central abondante en troupeaux et en fromages, un parc national … le nom fleure bon l’air pur, les grands espaces, le terroir, la gastronomie, les saveurs … on ne choisit pas ce patronyme par hasard. En endossant cette appellation, Anne-Sophie Gervais place son concept d’épicerie-fabrique dans un domaine revendicatif : celui de la qualité et de la responsabilité.

Sain, savoureux, simple : le credo de Causses

Quand on pénètre l’une des trois boutiques Causses situées dans Paris, on accepte de lâcher prise, d’aborder les courses non plus comme une corvée ou un automatisme guidé par les diktats silencieux du marketing mais comme un geste réfléchi, plaisant, curieux. On se tourne volontairement vers des aliments préparés autrement, d’où conservateurs et colorants sont bannis, dont on appréhende les spécificités. Origine certifiée, savoir faire séculaires, légumes et fruits oubliés, rares salaisons, bocaux, vins … ici tout est authentique.

Pas forcément 100 % bio mais sincère. Sain, savoureux, simple : le credo de Causses tient dans ces trois adjectifs, respectés quotidiennement avec rigueur et conviction. Inspirée de la slow food, la démarche vise à promouvoir les producteurs du cru, qui privilégient la discipline artisanale, perpétuent les recettes d’antan en chérissant les produits de base, en perfectionnant les recettes sans les trahir. Les équipes de vente sont là pour expliquer chaque met, chaque source, une volonté pédagogique mêlée à un sens évident de l’accueil.

« Epicuriens » et consomm’acteurs

Nichées au fond des boutiques, les fabriques renouvellent quotidiennement leur menu pour permettre aux curieux de découvrir cette alimentation, au rythme des saisons et des arrivages. Rôti de rumsteak sauce céleri orange et riz noir et blanc, fromage blanc à la pêche caramélisée beurre salé, limonade à l’orange sanguine, les plats défilent et apaisent par leur originalité, leur fraîcheur, pensés en partenariat avec les élèves de la section « Formation Cuisine » du Lycée Professionnel de Thiais.

Ils prennent naturellement place sous les lustres en osier tressé, sur la vaste table en bois blanc, dans cette ambiance à la fois feutrée et chaleureuse. Murs noirs et parois de pierre meulière, la scénographie orchestrée par Lucille Bureau, Michel Deterpigny, Virginie Carthagena et Valérie Jelger contribue à renforcer l’image de la marque, faire de simplicité, de justesse. En résumé l’expérience Causses est à vivre, par hasard en passant devant l’un des points de vente, puis régulièrement car les épicuriens à n’en pas douter, deviendront des « épicurieux » réguliers, fidèles consomm’acteurs de ces parenthèses de quiétude.

Et plus si affinités

http://www.causses.org/