A l’avant garde : Alepiano – Alter ego

statuettes de alepiano

Aujourd’hui une pensée pour tous ceux qui ont conservé leur âme d’enfant ; ils devraient fondre de plaisir devant les figurines de Alepiano.

Légos truffés à la mode

Alepiano, Allessandro Piano pour l’état civil italien, est un artiste originaire de Gênes. Un ancien ingénieur en chimie qui a toujours adoré les jeux et les jouets, avec un net penchant pour les légos. A tel point qu’il en détourne la célèbre figurine, avec un imaginaire vif et coloré.

Juste retour des choses, Légo n’hésitant pas à pénétrer l’univers de l’art par maquettes interposées, histoire d’accroître son offre marketing. Avec Alepiano, la courbe s’inverse malicieusement. Son credo : truffer ses figurines en résine de tout ce qui peut représenter la pop culture.

Timbres, canards en plastique, composants électroniques, super héros, playmobils, pièces de monnaie, préservatifs, dinosaures, pâtes, écussons des clubs de football, logos des grandes enseignes de mode, de luxe, d’alcool, pièces de jeux en tous genres, bonbons, fourmis, Darth Vador …

Joyeux doudous pop art

Ses statuettes multicolores sont autant de joyeux doudous, chargés pour les uns de souvenirs d’enfance, pour les autres d’étonnants artefacts pop. Et des clins d’œil en pagaille à d’autres artistes, Léonard de Vinci, Van Gogh, Magritte, Andy Warhol, Mondrian, Damian Hirst, Keith Haring, Ben, Picasso …

La démarche évoque Fluxus, Arman, l’art pop. Une compression tendre et drôle à poser sur son bureau, dont la photo peur orner un mur, un tshirt, un skateboard … Alepiano a de la suite dans les idées pour décliner ses alter-ego, l’autre légo qui sommeille en nous ?

C’est aussi ça qui fascine dans ses créations très design. Leur faconde. Chacune raconte une petite histoire, un émerveillement. Cette collection sans fin, que Alepiano ne cesse de compléter au gré de ses élans, propose autant de reflets de notre magie interne, ce qui nous fait vibrer, rêver, rire.

Et plus si affinités

https://www.alepiano.com/