La Course à l’abîme : Caravage … intus et in cute

21/07/2021

Caravage … mystérieux, fascinant, authentique et sophistiqué à la fois : la tête folle du maniérisme a représenté saints et martyres sous les traits de prostituées, de voyous et de miséreux romains, plongeant son pinceau dans la vérité crue des quartiers populaires de la ville vaticane. Nous sommes au XVIIeme siècle, au cœur de la Papauté, pourtant une  forte odeur de souffre se dégage de ce parcours incertain auréolé des…

Read More >>

Théâtre / Moi, Caravage : la lumière qui sculpte, l’art qui dérange

03/06/2021

De lui, on sait peu de choses, un parcours chaotique, une vie dissolue, un caractère de rebelle, une peinture révolutionnaire. Caravage demeure un mystère au même titre que le dramaturge élisabéthain Christopher Marlowe ou le cinéaste italien Pier Paolo Pasolini. Trois formidables créateurs, aux passions aussi brûlantes et dévastatrices que l’imagination et le talent. Tandis qu’Antony Burgess écrit sur Marlowe, Dominique Fernandez choisit Pasolini et Caravage comme sujets, leur donnant…

Read More >>

empreintE : Vénus toute entière à sa proie attachée …

22/09/2016

C’est le vers fameux du Phèdre de Racine qui exprime le mieux la sensation première perçue en voyant ces silhouettes se faire face. Agenouillés, les deux êtres se contemplent, avec pour seuls liens la corde qui les unit et le pont intense de leurs regards dévorants. Hommes, femmes, qu’importe, les corps graciles, éphèbes hors du temps, androgynes universels, attendent dans la pénombre du Cirque Électrique d’accomplir leur rituel amoureux. Le…

Read More >>

A l’avant garde : Peter Lippmann – Marie Madeleine à la Louboutin

16/08/2012

On dirait un tableau de Caravage, de Fentin Latour. L’éclairage, le modelage des chairs, les couleurs, l’attitude, … tout rappelle les grands maîtres du XVIIème siècle, les grandes heures du maniérisme. Et au milieu de la table, trônant à côté des symboles propres à la sainte, une Louboutin, comme un souvenir de la vie de plaisir qu’affectionnait l’ancienne prostituée. Le dernier signe d’ostentation qu’on ne peut se résoudre à perdre ?…

Read More >>

Burlesque Planete : l’année de la Dragonne.

06/05/2012

Impossible de consacrer une série sur le burlesque sans parler d’elle. La papesse. La fondatrice. L’initiatrice. La dragonne. Juliette Dragon, au tatouage de feu, le dos musclé, bardé d’écailles. Ce n’est pas la première fois que nous l’évoquons dans ces colonnes. Hélo l’a suivie au Klub pour une soirée Halloween, puis en concert avec son groupe Rikkha. C’est que la dame est plutôt occupée et nous pourrions placer cet article…

Read More >>