Tours Et Détours : l’architecture de La Défense passée au crible

la-defense

Leurs silhouettes ornent l’horizon parisien depuis près d’une demi siècle ; les tours de la Défense incarnent ainsi l’expansion de la capitale, son passage dans l’ère des services, sa puissance financière et économique.  

Mais ces bâtiments monumentaux n’ont pas toujours été là ; leur apparition résulte d’une volonté, d’une logique et d’un projet. A l’occasion du cinquantenaire de la Tour Nobel, le conseil départemental des Hauts de Seine revient sur cette histoire à la fois sociétale et architecturale, ce pari en matière d’aménagement urbain et de développement.

Orchestrée en partenariat avec le groupe public Defacto, qui gère le quartier d’affaire, l’exposition Tours et détours : Histoire de La Défense (1883-1989) proposée par les Archives départementales de Nanterre passe cette aventure à la loupe met en commun des pièces de chacune des collections pour mieux faire comprendre les enjeux abordés et la manière dont cette zone fut construite, à partir de l’axe historique établi en 1770.

Plans de plusieurs époques, croquis, dossiers de permis de construire, maquettes, le visiteur découvre les différentes étapes de ce projet fou et magnifique, déroulé autour de la statue qui donne son nom au secteur depuis son inauguration en 1883. On comprend alors mieux comme la butte de Chantecoq est progressivement devenue le site hébergeant les 3/4 des sièges sociaux de nos grandes entreprises, un point stratégique incontournable et un musée en plein air orné de sculptures contemporaines prestigieuses..

Et plus si affinités

http://archives.hauts-de-seine.fr/action-educative/expositions/exposition-2016-2017/la-defense/