Odiora : l’appareil auditif comme un ornement

Focale ce jour sur une créatrice lyonnaise et ses « bijoux pour oreilles attentives ». Frappée de surdité à l’adolescence, Nathalie Birault se retrouve appareillée … et commence à customiser cet équipement sur le conseil de son audioprothésiste. D’abord elle en changera la couleur, puis s’inspirera de l’éclatante fleur de Tiare tahitienne pour en varier la forme.

Le concept d’Odiora s’enracinera dans ce besoin d’esthétique, cette volonté d’affirmer et de sublimer un appareillage peu gracieux pour en faire un accessoire de beauté, un véritable ornement, une manière stylée et élégante de souligner son handicap pour le faire accepter au lieu de le cacher. Aujourd’hui le concept est devenu entreprise, le rêve a engendré une série de collections attractives.

Les « Tiares » donc, série de fleurs très design rehaussées de brillants, les « Amulettes » plus discrètes, les « Messagers » rehaussés de couleurs et de petits mots plein d’humour … D’autres modèles plus classiques peuvent convenir aux entendants, une manière de créer du lien et d’effacer les différences. Les bijoux, créés à Lyon, sont disponibles sur le site de vente et dans plusieurs audioprothésistes partenaires, avec des prix attractifs.

Bref Odiora s’inscrit à la fois dans une logique qualitative, esthétique et solidaire. Depuis son incubation en 2015/2016, l’entreprise a pris ancrage dans le tissu économique lyonnais qui salue l’originalité et le caractère sociétal de la démarche. Les gammes devraient se développer et se diversifier avec le temps, évoluer vers encore plus de singularité, d’audace dans un véritable esprit glamour et fashion.

Et plus si affinités

http://www.odiora.fr/

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.