Cité de l’architecture et du patrimoine : le virtuel pour exposer la matière urbaine

On dira ce que l’on voudra de la dématérialisation des contenus, ils ont l’avantage pratique d’être diffusables et partageables partout et par tous. Après la BNF, c’est sur le site de la Cité de l’architecture et du patrimoine que nous nous arrêtons un instant, pour mettre en lumière les expositions virtuelles mises à disposition du public internaute.

Portraits-darchitectes

La chose est bonne et belle, car trop souvent les néophytes ignorent les enjeux qui se cachent derrière les paris de construction et l’aménagement des territoires. Comme tout le monde ne peut se rendre à Chaillot dans les locaux du musée, l’ouverture de cette page dédiée constitue un outil de diffusion et d’initiation des plus appréciables.

architecture-simon-texier

Qu’il s’agisse de traiter une thématique comme la question des logements sociaux en France ou le portrait d’un grand architecte comme Auguste Perret, les parcours constitués associent cartels explicatifs, dessins et gravures, plans, photos des chantiers, … Une mise en perspective qui illumine chaque projet, depuis les phases de sa concrétisation jusqu’à l’utilisation pratique des bâtiments ainsi érigés.

209287_148482305219050_99784_o

Déjà neuf chapitres enrichissent ce musée dématérialisé pour la plus grande joie des passionnés ou des néophytes. Le dixième opus, consacré aux créations de Bernard Zehrfuss, verra le jour prochainement dans le sillage de la manifestation temporaire orchestrée depuis juin 2014 et qui fermera ses portes en octobre. Ainsi le virtuel gardera trace du concret, dans une action de mémoire, de conservation et de restitution auprès d’un large public.

expos virtuelles cité de l'archotecture

A consulter régulièrement donc pour se familiariser avec les arcanes d’un art à la fois complexe et quotidien.

 

Et plus si affinités

http://www.citechaillot.fr/fr/expositions/expositions_virtuelles/

 

 

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.