A l’avant garde : Jafar Panahi – Nuages

jafar-panahi

Il est reconnu comme l’un des cinéastes phares de la nouvelle vague iranienne. Censuré par le régime des mollahs, emprisonné, interdit de tournage, Jafar Panahi a choisi la résistance, continuant de tourner clandestinement en dépit des risques. Et quand il ne tourne pas ? Il photographie les nuages.

Les nuages, symboles de fuite, de liberté … aériens, libres, impalpables élégances … le seul panorama que l’artiste a pu contempler depuis sa fenêtre, durant sa réclusion. Un symbole fort de liberté, doublé d’une esthétique épurée.

C’est dans le cadre de l’hommage que lui consacre le Festival d’Automne que le Centre Georges Pompidou propose une exposition de ces clichés chargés d’émotion et d’espoir, comme une complémentarité nécessaire à une filmographie déjà riche et significative.

Et plus si affinités

https://www.centrepompidou.fr/cpv/resource/cr56zrz/rLR7jnG

http://www.festival-automne.com/edition-2016/jafar-panahi-integrale

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.