A l’avant garde : Davide Sasso, l’amant de la lumière

Focale ce jour sur un jeune prodige de la photographie, à savoir l’italien Davide Sasso. Un amant de la lumière à n’en pas douter, qui trouve son champ d’expression en nocturne, en écumant les villes pour en sublimer les néons.

Autant dire que son passage en terre asiatique l’a comblé, comme en témoigne une série de clichés saisissants, qui subliment la pollution lumineuse pour tracer les contours de métropoles à la Blade Runner, sorties tout droit du néant dans un festival de rose, de rouge, de jaune et de bleu.

Si ce n’est pas son unique dada – Sasso a également fixé sur pellicule Milan et opère aussi de jour dans une symphonie de couleurs acidulées dignes d’un anime), son art prend toute sa mesure dans les rues assombries des capitales orientales.

Et soudain paris la ville Lumière semble plus fade, devant cette farandole éclatante, aveuglante et théâtrale.

Et plus si affinités

https://www.instagram.com/redunchained/

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.