Trouvaille musique : Tendinite

tendinite

Plongeons tête la première dans le catalogue de nos petits amis d’Atypeek Music pour y chopper une trouvaille musique tout en muscles, j’ai nommé Tendinite.

Enthousiasme communicatif

Originaire de Reims, ce trio opère depuis 2016, surfant sur un rock épais mêlant punk, garage, noise avec une petite pincée de Dead Kennedys sur certaines envolées de gratte (« Nostriis », « Take me to the ocean »), certaines accélérations rythmiques frisant le délire (l’intro de « Let’s fight a mountain »). Plus généralement, l’ensemble du répertoire, réparti sur deux EP, Tendinite et Back in the storm + un album Neither/Nor sorti en février, dégage un enthousiasme communicatif sur chaque track de ces trois bébés.

Bébés produits en toute indépendance. En témoigne la dernière galette accouchée à cheval sur 2019/2020, entre le grenier de l’un, le salon de l’autre, puis un passage dans un studio pro pour caler le tout sur la batterie et finaliser la tonalité très brute du son. Du DIY à 70 %, entre procrastination et amour inconditionnel du rock. Preuve qu’on peut encore produire des albums malgré la pandémie, car cette dernière n’a que peu freiné les élans de Tendinite, épaulé par les labels Araki Records, Poutrage Records, Hell Vice I Vicious, Fuck a Duck, et Atypeek pour la sortie en digital.

Chaîne de résistance créative

Une sorte de chaîne de résistance créative inter-régionale diront certains qui n’auront pas tort … et l’envie de continuer à jouer « tant qu’il y aura des watts », dixit les Parabellum qui auraient probablement apprécié la chose. Chose qui se laisse écouter sans peine, file la pêche (on en a bien besoin), sans pour autant se prendre la tête : bref, si Tendinite nous enflamme les tendons, c’est pour la bonne cause ! On en redemande bien évidemment , en attendant de nous exploser les jointures en pogotant sur leurs riffs durant un live dont on suppute qu’il sera mémorable.

Dans l’espérance de cet instant béni, nous nous contenterons de headbanguer sur Tendinite dans notre salon avec notre binouze, nos chips et notre tube d’arnica. Cela nous fera patienter dans la joie et la bonne humeur, jusqu’au prochain festival. Et si d’aventure, ce jour tardait à venir, sachez que Tendinite possède suffisamment d’énergie pour vous filer la dose de rébellion nécessaire pour tenir la longueur et garder espoir dans l’avenir du rock.

Et plus si affinités

https://www.facebook.com/tendinite999/

https://tendinite999.bandcamp.com/