Crash test culturel / Céréalpes : polenta, panisse, saveurs du Sud et démarche bio

panisse et polenta céréalpes test produits

Crash test culino-gustatif et culturel du jour, dédié aux produits Céréalpes avec un petit parfum du Sud en prime. Maïs d’un côté, pois chiche de l’autre : la polenta et la panisse sont intimement liées à la gastronomie méditerranéenne. Italie, Provence, Adriatique, Maghreb … ce sont des saveurs à la fois puissantes et raffinées, différenciées des habituelles pâtes de blé ou des pommes de terre impliquées dans les gnocchis, qui composent l’essentiel de l’alimentation. Et qui demandent un tour de main évident dans la préparation de ces mixtures, qu’il faut mélanger, lisser, faire cuire de multiples façons et avec dextérité.

Exigence de qualité, de sécurité … et de variété

Un challenge culinaire que tous ne relèvent pas avec bonheur, ces aliments demandant un doigté et une surveillance particuliers dans leur préparation. C’est donc avec intérêt que nous avons parcouru le communiqué de presse annonçant les produits de Céréalpes, société née en 1992, spécialisée dans les galettes végétales et sous label bio Ecocert (Daniel et Yves ODOBEZ ont construit leur entreprise sur cette exigence de qualité et de sécurité, persuadés de son bien fondé). Leur gamme de produits constitue une chance non négligeable pour, entre autres :

  • les végétaliens en recherche de variété gustative et d’apport nutritif,
  • les nombreux intolérants au gluten (espèce en voie de multiplication) qui se voient interdire les joies de la farine de blé classique
  • les pressés désireux de bien manger mais qui n’ont guère le temps de s’y mettre
  • les malheureux qui peinent à réussir en cuisine, n’ont pas de patience mais aimeraient bien varier leur alimentation.

Des produits qui donnent envie d’inventer

Panisse et polenta complètent donc un catalogue déjà très fourni. Des échantillons nous ont donc été adressés pour test, que nous avons cuisinés d’après les suggestions du site : en tranche, en chips, en dés. Et confirmation à l’ouverture des tubes, les blocs se découpent facilement, conservent leur tenue et leur consistance, se cuisinent avec aisance : un peu d’huile d’olive, de beurre ou de matière végétale, un feu moyen, et vous obtiendrez des galettes ou des croûtons croustillants et fermes, que vous pouvez assaisonner à votre gré, qui se marient avec du salé ou du sucré, des saveurs italiennes traditionnelles, des univers asiatiques, des fruits, du chocolat …

Petite remarque qui vaut ce qu’elle vaut mais vous évitera un passage par la case serpillière : les produits sont bien composés d’eau … qui éclabousse bien sous la pression, faites donc attention en les ouvrant, prévoyez une passoire dans l’évier. Cette petite surprise neutralisée, vous ne serez vraiment pas déçus, voire même séduits et convertis. Un prix de vente conseillé à 2,45€, des tubes de belle taille avec lesquels vous pouvez cuisinez au moins trois plats pour deux personnes, des formules de qualité, et des produits qui donnent envie d’inventer, de tester, d’innover, en s’inspirant des nombreuses recettes fournies sur le site, dans les livres de cuisine … ou en laissant parler son imaginaire et sa fantaisie. Franchement l’essayer c’est l’adopter !

Merci à Bertille qui a permis cette dégustation et à Benjamin qui a joué au goûteur et au maestro des cuisines.

 

Et plus si affinités

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter le site de la marque Cerealpes