Le Flambeau – Les aventuriers de Chupacabra : il y a une vie après La Flamme !

affiche de la série Le Flambeau

Marc peut en témoigner : il y a une vie après La Flamme ! Le bachelor de ces dames revient tout pimpant et plus célibataire que jamais pour participer à l’émission de téléréalité Le Flambeau. Seulement là, plus de belle villa, de piscine et de donzelles folles d’amour (quoique). Il s’agit de survivre dans un environnement hostile, 38 jours d’affilée, face à des concurrents prêts à tout pour rafler la victoire. Bref, c’est loin d’être gagné !

Direction Chupacabra

Après le succès de La Flamme qui tournait en dérision les programmes type Le Bachelor, Jonathan Cohen remet le couvert avec dans le viseur les Koh-Lanta, L’île de la tentation et autres shows du même tonneau. Direction donc Chupacabra, ses plages, ses requins, sa jungle infestée de narcotrafiquants et autres joyeusetés que les candidats, triés sur le volet (parmi eux, outre quelques rescapées de la saison 1, un adepte de secte, une prof de gym manipulatrice, un enfant bulle, un instagrameur en mal de célébrité, un dingue de la théorie du complotisme, un vieux baroudeur auteur de livres, un propriétaire de bar) vont devoir affronter sous le regard inquisiteur d’un maître de cérémonie pas toujours réglo.

Absurdités et clins d’œil

À partir de là, Jonathan Cohen se lâche complètement, enchaînant les situations ubuesques, les passages purement burlesques, les absurdités les plus incongrues, et de nombreux clins d’œil à la saison 1, qu’il vaut mieux avoir visionnée si on veut s’y retrouver. C’est d’ailleurs le principe de ce type de télévision que de jouer sur l’effet de rebond, et Cohen le met très bien en valeur, multipliant les suspenses, les conflits d’intérêt et les querelles d’égo dont les productions sont si friandes, car c’est justement cela qui attire le spectateur, et le fait se déchaîner sur les réseaux sociaux. Marc en fera du reste les frais, dans un de ces passages particulièrement cyniques où la méchanceté gratuite de ces jeux du cirque modernes apparaît sans fard.

La Flamme : la télé-réalité by Jonathan Cohen, c’est juste jouissif !

Un casting de choc

Le tout est porté par un casting de choc où se distinguent Jérôme Commandeur, Kad Merad, Gérard Darmon, Ramzi Bedia, Pierre Niney, Jonathan Lambert, Adèle Exarchopoulos, Leïla Bekhti, Camille Chamoux, Géraldine Nakache, Natacha Lindinger, Yvick Letexier, Laura Felpin, Ana Girardot… et quelques caméos comme Squeezie, Grand Corps Malade, Frédéric Lopez, Stanislas Wawrinka… Rien que ça… Preuve que les délires signés Jonathan Cohen attirent du monde, et on imagine d’entrée l’ambiance sur le plateau de tournage. Tous ici s’amusent comme dans une cour de récré, c’est un grand lâcher-prise, une rigolade énorme, palpable où chacun donne la mesure de son talent au fil de ce récit débridé mené tambour battant.

Bref, si vous voulez vous vider la tête avec une très bonne comédie, qui mêle adroitement les excès de l’absurde et un regard critique sur une télé-réalité dévastatrice, regardez Le Flambeau, vous ne serez pas déçu.

Et plus si affinités

La série Le Flambeau – Les aventuriers de Chupacabra est disponible en VoD sur la plateforme de Canal +.