The ARTchemists : présentation

305907_391741944238073_1533630120_n

Bonjour vous ! Si vous parcourez ces lignes, c’est que vous venez de nous découvrir. Bienvenue sur The ARTchemists donc. Et une petite explication sur le pourquoi du comment.

« Générateur d’étincelles culturelles »

Inauguré le 1er avril 2011, The ARTchemists désigne à la fois le webmagazine culturel que vous explorez actuellement et l’équipe qui le porte. Ce support a plusieurs vocations :

  • scruter et analyser l’actualité culturelle, les sorties, les soirées, plus généralement les mutations du marché de la culture ;
  • mettre en lumière des talents en devenir, des événements artistiques émergents, des expérimentations, des hybridations, drôles, inquiétantes, étonnantes ;
  • constituer un « générateur d’étincelles culturelles », en repérant des jeunes pousses, en les mettant en avant, ce que font rarement les webzines, plus concentrés sur les têtes d’affiche et les artistes qui font de l’audience.

Musique, arts visuels, théâtre, arts du spectacle, gastronomie, mode, … pas de discrimination ni de cloisonnement dans les thématiques. Les rédacteurs de The ARTchemists voient large, misant sur la notion de transversalité: les disciplines se complètent, se croisent, s’influencent. C’est ce fourmillement qu’il faut mettre en évidence.

«Qui sait le passé, peut conjecturer l’avenir«

Mais on ne peut mesurer la porte du présent et envisager le futur sans connaître le passé. Aussi, The ARTchemists ont également pour mission de préserver et transmettre la mémoire en traitant d’œuvres préexistantes, de vieux films, bref en regardant aussi le passé, car comme dit un certain Bossuet avec pas mal de bon sens, «qui sait le passé, peut conjecturer l’avenir« . C’est pourquoi, dans nos rubriques, on parlera aussi bien d’Étienne Daho que d’un jeune groupe à peine sorti de résidence, de Canaletto ou d’un photographe qui débute sa carrière, des problèmes actuels comme d’Histoire… Parce que, si ça vaut le coup de débusquer les visages du futur (ils en ont besoin), il ne faut jamais gommer les racines qui ont favorisé cette floraison.

Pour résumer notre démarche, en plus d’une décennie d’existence, The ARTchemists ont compris qu’en parallèle de leur quête de l’avenir, il est impératif de fournir des outils de compréhension et de formation. Objectifs : fournir à notre lectorat des clés afin de décrypter le réel, appréhender le monde, construire les fondations d’une démarche intellectuelle et culturelle en constant devenir.

Le besoin et l’envie

Voilà : vous en savez plus sur notre propos, qui n’est pas de rester dans le factuel ou l’actu pure. Si nous commentons les sorties de film, les nouvelles expos, nous sommes tout à fait capables de chroniquer des livres datant de plusieurs années, des séries TV antédiluviennes ou passées inaperçues. Parce que nous les jugeons intéressants, parce qu’ils nous plaisent, que nous en ressentons le besoin et l’envie.

Dernier point important : ici, on rédige parce qu’on en a le désir, qu’on aime ça. Formée de passionnés, l’équipe de The ARTchemists se laisse porter par ses affinités, ses goûts, ses attractions. Chacun à sa manière et selon sa personnalité, écrit dans une volonté de critique résolument constructive. D’où une variété de tons appréciable, parfois des avis divergents sur un même objet de curiosité, mais toujours le refus constant de descendre en flammes des œuvres que nous n’aurions pas pu nous même produire.

Vous savez tout, il ne vous reste plus qu’à visiter !

Bonne lecture !!!!!

The ARTchemists