Logfive : croustillant, imagé, mordant… un régal de comédie !

Compte Instagram de Logfive

On dira ce qu’on veut d’Instagram et Tiktok, on y fait quand même de belles trouvailles, d’autant plus sympas qu’elles sont inattendues, et pas forcément de l’ordre du lifestyle, de la mode et du design. Dernier crush en date, Logfive. L’influenceur lyonnais affiche 1.6M d’abonnés sur Tiktik, 103K sur Gragram, un beau tableau de chasse ; endorsé par l’agence Bolt Influence, il est courtisé par les marques, développe sa griffe de streetwear… Très bien. Sauf que ce n’est pas ce qui m’a fait flashé. Ce qui m’a fait flasher, c’est ça.

Effet antidépresseur garanti

Belle petite gueule, sourire ravageur, abdos travaillés… c’est surtout son sens de l’humour, son côté drama queen qui a retenu mon attention. Car le Monsieur a pour sûr du talent, aussi bien dans l’écriture de ses minisketches que dans leur interprétation. Au programme de ses observations, les relations amoureuses (un grand classique depuis au moins Molière), les copines, les copains, les profs, les élèves… bref la vie quotidienne d’un pur produit de la génération Z, ultra connecté, bien dans sa peau, un brin autocentré, à la répartie facile.

On va le dire clairement, le gars est un comique né, qui sait exploiter à fond les possibilités du format court propre aux réseaux sociaux à succès. Effet antidépresseur garanti, fous rires à s’en étrangler, ça sent son vécu, il suffit d’un T-shirt sur la tête pour passer du rôle de Monsieur à celui de Madame avec une vraisemblance assez incroyable. D’aucuns pourraient trouver le discours un brin misogyne, mais Mister Logan taille également des vestes à ses collègues masculins (en couple ou en solo cf le forceur à la salle de sport, qui vaut son pesant de cacahuètes).

Un flow travaillé à la lame de rasoir

Donc pas de jaloux, le schéma macho vs chieuse qu’il met en évidence fonctionne même très bien (on pourrait presque penser au mythique Un gars, un fille), avec un point fort particulier sur les répliques qu’il balance (franchement Audiard aurait adoré tellement c’est croustillant, imagé, mordant, et finalement assez valorisant pour sa galerie de personnages féminins qui affichent un flow travaillé à la lame de rasoir). La cadence des dialogues, accentuée par l’effet de montage, renforce le côté tac au tac savoureux, bref c’est un régal.

Avec à la clé une réflexion sur l’évolution du stand-up à la sauce social media. Finis les longues séquences, les sketches de quinze minutes à tenir seul en scène ? On sait que la plupart des humoristes youtubeurs peinent à transposer leur univers sur scène, car on n’est plus sur la même dimension, dans le même espace, que le filtre de l’écran manque soudain. Logfive a-t-il besoin/envie de passer par la case théâtre ? En a-t-il réellement besoin à l’heure où Insta/TikTok offrent une scène internationale qu’aucune salle ne pourra rassembler ?

Quoi qu’il en soit, ce garçon a une autoroute toute tracée devant lui pour s’imposer comme un standup 5.0 hors pair qui ne manque ni d’imagination, ni de verve. Je vous invite chaudement à parcourir ses reels : il y a de la matière ! À suivre avec attention, Logfive n’a pas fini de nous étonner.

Et plus si affinités

Suivez Logfive sur Instagram et TikTok.