La Box Expresso : le café de spécialité à l’honneur !

Box Expresso consacrée aux cafés de spécialité

Bien le bonjour, chers lecteurs de The ARTchemists ! Comme je vous l’annonçais dans un précédent article sur James Hoffmann, j’ai très récemment découvert le monde merveilleux des passionnés du café. Une passion qui m’a amené à m’intéresser de plus près à ses différents acteurs : c’est ainsi qu’au gré d’une de mes nombreuses balades sur la toile, je suis tombé sur la Box Expresso. Et j’ai adoré ! Explications.

Vive les cafés de spécialité !

Encore une box, c’est peu dire que le concept cartonne depuis quelques années et s’étend bien au-delà de la gastronomie et de la beauté, en témoigne, entre autres, notre test de la box littéraire Kube. Mais revenons à nos moutons. Des offres spécialisées dans le café, il y en a beaucoup. La Box Expresso se singularise en se concentrant sur des cafés de spécialité.

Les cafés de spécialité, ce sont ces cafés traçables achetés au juste prix, en général très au-dessus des prix du marché. Sans défaut en tasse, ils sont notés à plus de 80/100 selon le protocole spécifique SCA (pour la petite histoire, la SCA désigne la Specialty Coffee Association, un groupement qui agit pour améliorer constamment la qualité du café à chaque étape de la filière afin d’atteindre l’excellence de la plante à la tasse).

Cette notation est établie à partir de 10 critères par des Q Graders (le Q Grade est une certification créée par le Coffee Quality Institute et la Specialty Coffee Association pour standardiser le palais des personnes capables de noter les cafés) lors d’une dégustation normée. Bref, première chose à retenir : la Box expresso mise sur des cafés exceptionnels par leur culture, leur collecte et leur torréfaction. 

De véritables engagements 

Second point : la volonté d’engagement. On le sait, le café, tout comme son homologue le thé, est un produit gourmand en termes de ressources pour la planète. Besoin d’eau, traitement des cultures, transport, cette consommation à nos tables n’est pas neutre. Aussi Guillaume, l’homme derrière le projet Box expresso, a pris de véritables engagements pour rendre sa box un peu plus respectueuse de l’environnement. C’est tout d’abord un engagement social : en choisissant de promouvoir le café de spécialité, il désire préserver la rémunération des producteurs comme des torréfacteurs.

Au niveau écologique, Guillaume retourne ciel et terre afin de dénicher un fournisseur français pour la conception des sachets, des sachets mono-matériaux 100% recyclables dans la filière plastique. Sur le site de la Box Expresso, il précise : “contrairement aux idées reçues, le plastique serait, aujourd’hui du moins, la façon la plus écoresponsable d’emballer un produit comme le café ; les sachets dits « compostables » sont en réalité compostables industriellement seulement ; les sachets multimatériaux (aluminium + kraft + plastique) sont difficilement recyclables”.

En ce qui concerne le transport, la livraison s’effectue en point relais. Guillaume a voulu privilégier un emballage réutilisable fourni par Hipli. Une fois vide, il vous suffira donc de ranger le placer dans la pochette fournie en complément et de la mettre dans une boîte aux lettres pour que l’emballage reparte dans le circuit afin d’être à nouveau utilisé. Nous, à la rédaction, on adore !

L’abonné participe également activement à la protection de l’environnement, car l’entreprise reverse 1% de son chiffre d’affaires à « 1% for the planet », ce qui permet d’offrir un don pour des associations environnementales. Enfin, grâce à Reforest’action, à chaque nouvel abonnement, un arbre est planté.

Dégustation à l’aveugle 

Mais cette box réserve d’autres surprises. En effet, c’est à l’aveugle que la dégustation va se faire ! Chaque mois, en fonction de votre choix, vous recevez 2 à 4 paquets de cafés en grains venant de torréfacteurs différents sélectionnés par Guillaume pour l’occasion. Et rien sur le paquet ne vous permet de déterminer ce qui vous attend, si ce n’est le numéro de la semaine. À la fin de cette dernière, vous pouvez vous rendre sur le site ou le compte Instagram de la marque pour découvrir quel café vous avez bu tout au long de la semaine.

L’idée centrale ? Vous concentrer sur votre sensorialité, mobiliser la vue, le goût et l’odorat, entraîner vos papilles… et vous laisser aller à la dégustation jusqu’à la révélation finale. On arrête donc d’être influencé par les indications du paquet et on prend le temps d’explorer. C’est aussi l’occasion de s’éloigner un peu des métriques chères au débutant ou au perfectionniste, et de faire confiance au travail de sourcing de Guillaume pour découvrir des torréfacteurs méconnus installés dans toute la France avec l’assurance de savourer un café fraîchement torréfié (deux semaines avant en moyenne).

C’est l’un des objectifs de cette formule :  apprécier des cafés que vous n’auriez pas achetés en boutique, à cause d’a priori sur une variété, une origine ou parce que vous n’êtes pas convaincu par les notes de dégustation. J’ai moi-même pu vivre cette expérience avec la première dégustation du mois de novembre. En effet, j’allais plus facilement vers les cafés dits “pure origine”, ignorant les mélanges après un premier essai peu décevant. Imaginez ma surprise quand j’ai appris que ce café que j’avais tant apprécié était en fait un blend. C’est alors que j’ai saisi tout le potentiel de cette box… et j’ai même choisi de m’abonner définitivement !

Qualité du sourcing… et un peu d’équipement

Vous l’avez compris, j’ai été conquis par La Box Expresso, avec un petit bémol qu’il convient d’évoquer : cette box n’est pas forcément pour vous. En effet, pour pouvoir en profiter pleinement, il vous faut être un peu équipé. Les paquets contiennent des grains, vous devrez donc disposer d’un moulin, mais aussi d’une méthode d’extraction permettant de profiter pleinement de ces cafés d’exception (percolateur manuel, machine automatique, V60, cafetière moka, … j’ai jouté un petit lexique en fin d’article pour détailler tout ça). 

Les cafés proposés sont torréfiés avec l’espresso en tête et ne conviendront donc pas forcément à votre cafetière filtre de base, d’autant plus que ces modèles consomment pas mal de grains moulus et que vous ne disposez ici que de 125 grammes (il existe néanmoins une box double pour les grands consommateurs). Aussi, je vous invite à bien vous renseigner avant de vous lancer. Et si le côté “abonnement” vous fait peur (sachez qu’il reste sans engagement), Guillaume vient d’ouvrir la possibilité de prendre un seul mois.

Une excellente initiative, car la Box Expresso est vraiment un produit atypique sur le marché. Son aspect écoresponsable, la dégustation à l’aveugle, le café en grains fraîchement torréfiés en font un produit idéal pour tout amateur de café, débutant ou expert. La richesse des offres et la qualité du sourcing de Guillaume ne sont pas à remettre en question. Si vous disposez du matériel adéquat, c’est le produit sur lequel je vous invite à vous pencher. Et pourquoi pas en faire cadeau ? Fêtes de fin d’année, anniversaire, célébration…  voici l’occasion de faire plaisir à un proche d’une manière originale et pertinente.

Et plus si affinités

Pour en savoir plus, visitez le site de La Box Expresso

Vous pouvez également découvrir les cafés précédents sur le compte Instagram de la marque

Et ce petit lexique du café :

Expresso ou espresso : on parle là de la même chose, d’un café extrait à environ 9 bar de pression. Sauf que le terme d’origine italienne prend un s et fait mention de la pression utilisée pour extraire le café, là où les Français ont choisi de mettre l’accent sur la rapidité.

Les métriques de l’extraction du café : ratio, temps de contact avec l’eau, poids du grain, poids du café, les valeurs numériques de l’extraction sont nombreuses et peuvent vite prendre le pas sur le plus important : le goût.

V60 : une cafetière filtre manuelle d’origine japonaise très prisée par les amateurs de café de spécialité.

Cafetière Moka : En anglais Moka Pot, c’est la cafetière italienne bien connue. Idéale dans le cas de cette box, car elle donne de très bons résultats avec un café torréfié pour l’espresso.

Posted by Benjamin Getenet

Quand il n'est pas en train de s'occuper de ses patients (il est psychologue dans le civil) ou de rédiger sur son blog professionnel, Benjamin Getenet s'occupe des domaines scientifique et psychologique dans les rubriques de The ARTchemists. Normal, c'est un geek, passionné d'ordinateur, de mécanique, de tout ce qui fait "bip", "vroum" et autres cliquetis.

Website: https://benjamingetenet.fr/