Le Règne du feu : entre survival horrifique et apocalypse écolo

affiche du film Le Règne du feu

Ah le dragon ! La créature mythique par excellence, forte, indomptable, diabolique ou protectrice selon les cultures, mais toujours ancrée dans les profondeurs de la matrice terrienne pour en faire jaillir un feu primitif très souvent dévastateur. C’est cette option que Rob Bowman choisit d’illustrer dans le film Le Règne du feu. Et cela tient du survival horrifique et de l’apocalypse écologique autant que du cauchemar biblique.

Un dragon dans le métro

2008 – Londres : des ouvriers travaillant à prolonger les tunnels du métro réveillent un dragon sagement endormi dans sa caverne sous la City. La bestiole, de taille conséquente, réagit au quart de tour, remonte à la surface et crame tout sur son passage. Elle laisse au passage le jeune Quinn en deuil de sa maman, ingénieure sur le chantier, balayée d’un coup de queue fatal lors de l’ascension de la créature.

Vingt ans passent : le dragon a fait des petits, beaucoup, suffisamment pour envahir la terre et tout réduire en cendres. Les rares humains qui ont survécu se rassemblent dans des communautés éloignées des cités, s’efforçant de recréer un brin d’agriculture pour ne pas mourir de faim, un semblant de société pour ne pas oublier. Il convient aussi de se cacher pour survivre aux attaques des monstres en quête eux aussi de nourriture à deux pattes.

Game of thrones : la série qu’IL FAUT SPOILER !

Hélicoptère et coups de hache

À la tête d’une de ces communautés planquée au fin fond des montagnes, Quinn qui a bien grandi depuis et tente de protéger tout ce petit monde, avec bien des difficultés : les vivres manquent, tous n’ont pas la même vision stratégique, bref, c’est un peu le bordel, sans compter la tension permanente occasionnée par les risques d’attaques. Pour rajouter de l’huile sur le feu (sans jeu de mots quoique…), débarquent Van Zan et ses soldats.

Une unité d’élite qui, par la force des choses, s’est spécialisée dans l’extermination de dragons, en développant une tactique assez spectaculaire mêlant motos, hélicoptère, voltigeurs et coups de hache. Des dingues, il faut bien l’avouer, mais il faut ça pour affronter et vaincre des dragons affamés. Vaincre : c’est l’obsession de Van Zan qui veut éradiquer ce fléau, avec l’aide de Quinn et sa tribu, quitte à y laisser sa peau, et celle de ses compagnons d’arme.

Christian Bale vs Matthew McConaughey

Y parviendra-t-il ? À quel prix ? Pas de spoil, mais la certitude d’un film coup de poing où les scènes impressionnantes ne manquent guère, dans un tétanisant climat de fin du monde et de guérilla urbaine, souligné par des effets spéciaux très convaincants… et l’interprétation de deux pointures : Christian Bale dans le rôle du très calculateur Quinn, Matthew McConaughey dans celui de l’ingérable Van Zan.

Autant vous dire que ça ne se passe pas sur du velours, les deux acteurs plantant là des personnages à la stature bien trempée, aux volontés antagonistes, mais partageant une détestation viscérale pour ces créatures qui violent leur espace vital et dégomment l’humanité à coup de napalm. S’ils mettront un certain temps à accorder leurs violons, nos deux héros vont surtout illustrer la manière dont intelligence et muscle doivent se compléter pour abattre pareille menace.

Doomsday : Furiosa au pays du Loch Ness ???

Au fond du permafrost sibérien ?

À ce titre, le film de Rob Bowman, tourné en 2002, met déjà en évidence les dérapages d’une humanité conquérante qui bouffe l’espace naturel, sans réfléchir aux potentielles conséquences de ses appétits colonisateurs. Qui aurait pu imaginer qu’un dragon pionce sous la coupole de la cathédrale St Paul ? C’est bien là le problème et Le Règne du feu le met assez subtilement en avant en questionnant le contrecoup écologique des activités humaines.

Aujourd’hui, ce ne sont pas des dragons qui envahissent l’humanité, mais des virus, en un temps où l’on pensait des grandes épidémies moyenâgeuses révolues. Et des virus, il en sommeille un nombre incalculable dans le permafrost sibérien, congelés là depuis la nuit des temps au côté de squelettes de dinosaures et autres créatures antédiluviennes dont nous ignorons tout. Ce permafrost fond lentement, mais sûrement. À quand le règne du feu IRL ?

Et plus si affinités

Vous pouvez visionner le film Le Règne du feu en DVD ou en VoD.