Exposition C3RV3AU : des synapses et des hommes !

vues de l'exposition permanente Cerveau à la oté des sciences de la Villette

Zoom ce jour sur l’exposition permanente intitulée très pertinemment C3RV3AU, expo neuroludique dont la Cité des Sciences et de l’Industrie s’enorgueillit avec raison.

Cerveau : notre ami, notre maître, notre traître

Cerveau : Au cœur du sujet donc, le cerveau. Notre ami, notre maître, notre traître aussi quand il nous lâche ignominieusement à l’occasion d’un neurone qui grille ou d’un AVC. Nous en sommes dépendants ô combien, c’est lui qui fait notre réflexion, notre douleur, notre existence. Vital pour le moins, inconnu plus tout à fait mais encore très très mystérieux. Une pyramide, un tombeau aztèque, un triangle des Bermudes, l’énigme intersidérale d’une espèce qui n’en finit plus d’être interloquée par les miettes de secrets qu’elle décrypte petit à petit.

En bref et pour faire court, ce bon Dieu de cerveau n’en finit pas de nous questionner et de nous séduire à l’infini. Aussi le parcours initié sur les conseils de Stanislas Dehaene, professeur au Collège de France et directeur de l’unité mixte Inserm-Cea de Neuroimagerie cognitive (autant dire un ponte en la matière) a-t-il pour objectif de faire le point sur le sujet en tenant compte des dernières connaissances scientifiques, … tout en les plaçant à la portée de tous. Ce n’est pas un luxe : il faut dire que le thème est ardu à traiter, encore plus à expliquer.

Un parcours attractif, interactif et ludique

Pour y parvenir, le circuit est segmenté en trois tronçons :

  • « Qu’avons nous dans la tête ? » nous parle de l’organe, de sa matière, de son fonctionnement.
  • « Le cerveau toujours actif  » fait le point sur les capacités de la matière grise, aussi bien au niveau perception qu’acquisition des savoirs, développement d’une réflexion, et inconscient.
  • « Le cerveau social » étudie comment l’environnement influence le développement cérébral, et les processus d’interaction qui en découlent.

Des illustrations attractives, des explications claires, des interactions, des jeux, tout est fait pour simplifier la connaissance à transmettre, la faire découvrir par l’expérimentation, la manipulation. Les jeux et les maquettes sont multiples, les tests abondent qui mettent les visiteurs en situation, provoquent leur intérêt quel que soit leur âge. Réalisée par Scénorama, la scénographie joue la carte du surréalisme (qui plaça les capacités intellectuelles au coeur de sa démarche artistique) avec des références à Magritte : symbole du siège de la pensée, le chapeau melon permet je cite de “montrer la beauté du cerveau et dévoiler l’extraordinaire sophistication qui se cache derrière nos activités les plus quotidiennes.” esthétique autant que scientifique, C3RV3AU est de fait et selon ces termes une complète réussite.

Et plus si affinités

Album photos

http://www.cite-sciences.fr/fr/au-programme/expos-permanentes/expos-permanentes-dexplora/cerveau/