Album : Contre coups, douze femmes en colère …

Elles sont douze, elles sont talentueuses, elles sont musiciennes … et elles disent non aux violences faites aux femmes :

Contre coups exprime cette colère en douze de leurs morceaux. Expression d’un refus catégorique, d’une dénonciation énergique et constante, l’album est sorti hier 25 novembre 2015 à l’occasion de la Journée Internationale de lutte contre les Violences faites aux Femmes. Ces douze chansons, les artistes rassemblées les ont gracieusement cédé pour permettre la récolte de fonds destinés à soutenir l’action de l’Institut en Santé Génésique.

profil2-FB

Cette structure, première du genre dans l’hexagone, a pour vocation d’épauler les femmes victimes de violences, peu importe leur origine. Et elle a fort à faire, vu la dégradation de la condition féminine de par le monde : rien que les statistiques pour la France font frémir avec une moyenne de 216 000 femmes tous âges confondus, qui ont eu à subir les coups et les atteintes sexuelles de leurs compagnons : en 2014 134 n’y ont pas survécu. Que dire par ailleurs des mutilations sexuelles infligées à des fillettes sans défense, prises aux pièges de superstitions barbares ?


Un pâle et tragique aperçu des milliers de sévices infligées à nos consœurs sur l’ensemble de la planète. Naître femme est encore aujourd’hui une malchance : c’est juste insupportable et intolérable. Parce que la femme est, en tant que mère potentielle, l’avenir du genre humain ? L’argument est facile, et nie une évidence qu’il convient désormais de placer en première ligne : la femme est individu à part entière, dotée de raison et de volonté, la femme doit être respectée, tout simplement. Une évidence qui ne va pas de soi dans nombre de régimes et de sociétés.

12295433_1527401140914171_2349263233470398078_n

Inacceptable donc, et la compilation Contre coups (ô le beau titre) nous le rappelle au travers de ces morceaux choisis qui clament haut et fort l’urgence de ne plus avoir à lutter sans fin pour être reconnues et considérées comme libres et égales. WatineCircé DeslandesCarolynPumpkinHelluvahFrance de GriessenLinalone, Eva DialloTiphaine WaryLucieEloïse Elle et Emeraldia Ayakashi : issues du rock, de la chanson, du hip hop, de l’électro et autres familles musicales où elles excellent, les artistes rassemblées ciblent leurs compositions et leurs paroles afin de s’imposer et prendre leur place légitime.

Impression

Leurs chansons doivent être abordées dans le sens non plus d’une revendication mais d’une accusation. Mendier les droits qui nous reviennent est dorénavant révolu : le temps de les imposer a sonné et Contre coups en actionne le carillon.

Et plus si affinités

http://www.contrecoups.com/

http://fr.ulule.com/contre-coups/

Posted by Delphine Neimon

Fondatrice, directrice, rédactrice en chef et rédactrice sur le webmagazine The ARTchemists, Delphine Neimon est par ailleurs rédactrice professionnelle, consultante et formatrice en communication. Son dada : créer des blogs professionnels. Sur The ARTchemists, outre l'administratif et la gestion du quotidien, elle s'occupe de politique, de société, de théâtre.

Website: https://www.theartchemists.com