Vampires : Thierry Jonquet, tu nous manques …

06/04/2015

Moloch, Les orpailleurs, Ad Vitam aeternam, Le pauvre nouveau est arrivé, Ils sont votre épouvante et vous êtes leur crainte, … Thierry Jonquet, tu nous manques. Et la lecture des 185 pages embryonnaires de Vampires ne fait qu’aviver le vide que tu laisses. « Un long travail commençait. Aussi routinier qu’incertain. » C’est sur cette phrase que s’interrompt ton dernier opus, daté de 2009. A la césure de deux chapitres….

Read More >>

Les Rois du rock : une époque formidable

couverture du livre les rois du rock
06/08/2021

Voilà ce que c’est de se détourner des nouveautés pour aller fureter dans les rayons des médiathèques : on y déniche des merveilles !  Ainsi et une fois de plus, le flair a payé, la curiosité aussi. Dés les premières lignes, Les Rois du rock s’impose, avec humour, nostalgie et une veine rédactionnelle chargée d’une vitalité inimaginable. En 24 courts récits et 150 pages frénétiques, Thierry Pelletier fait revivre la…

Read More >>

L’ombre du vampire : Max Schreck était-il un nosferatu ?

18/02/2021

Le Nosferatu de Murnau demeure la référence en matière de film vampirique. Hypnotique et terrifiant, alors que pas un mot ne sort de la bouche de ses personnages. Un chef d’oeuvre qui va ancrer profondément les fondations du cinéma fantastique pour le reste des temps. Avec comme figure de proue un certain Max Schreck, acteur hallucinatoire dont l’ombre règne depuis, encore et toujours, sur l’interprétation de ses héritiers postulants au…

Read More >>

Roman – Avant les diamants : « on n’a pas besoin des Russes pour se saborder, on le fait très bien entre nous. »

29/09/2020

Ah voilà un polar qu’il est bon ! Très bon, excellent même ! Et original ! Un cocktail détonnant et extralucide qui mêle roman noir à l’américaine et polar à la française. Car si l’auteur d’Avant les diamants évoque la Los Angeles des 50’s, c’est dans la langue de Molière, Simenon et Jonquet … et cela fait une savoureuse différence. A lire également :  Opération Hollywood : l’armée et le cinéma, passionnément … L’illusion d’une…

Read More >>

8151 : foulard à lire, à chérir, à en frémir …

foulards 8151
27/07/2020

Couleurs éclatantes, formes inquiétantes, douceur de la soie, rigueur des finitions … et cette promesse, surprenante, inédite : des foulards à lire. Avec des références précises à des romans policiers aussi prestigieux que tortueux et dérangeants : Mygale de Jonquet, La Dame du lac de Chandler, Rock Béton de Vernon, Le Funiculaire des anges de Chute … Comment passe-t-on d’univers aussi noirs à un accessoire aussi frivole ? Quel secret cache donc 8151,…

Read More >>

Paname Underground : quand Zarka se tape Flore …

12/11/2017

Ouep vous avez bien lu, et comme moi, vous n’en revenez pas … Zarca, le Mec de l’Underground, qui a commis Le Boss de Boulogne et Phi Prob avant de s’atteler au dantesque Paname Underground, vient de rafler le prix de Flore 2017 ex-æquo avec L’invention des corps de Pierre Ducrozet ! A la clé du concours lancé par Frédéric Beigbeder et Carole Chrétiennot en 1994, la reconnaissance du secteur littéraire…

Read More >>

Sex Toy – Jean-Marie Gourio : une tragédie d’enfance

25/05/2015

Sex Toy … tu parles d’un surnom pour une gosse de 13 ans … et pourtant Didrie la rebelle, Didrie le garçon manqué, Didrie l’alcoolique, Didrie au nom de guerrière, Didrie va endosser ce patronyme dont l’affublent ses camarades de classe, … jusqu’à la destruction complète, de ceux qu’elle déteste, de ceux qu’elle aime, d’elle-même qu’elle abhorre. Entre poésie enfantine et langage ordurier, entre logorrhée d’ivrogne et critique sociale, Jean-Marie…

Read More >>

Roman / 60 kilos – Ramon Palomar : Bloody drug road trip en Espagne

03/02/2014

Pas pour rien que la couverture se compose des couleurs du drapeau espagnol. Noir – Jaune – Rouge : pour illustrer l’esprit du polar à l’ibérique, les éditions Prisma ont tapé fort en choisissant ce roman signé d’une main vigoureuse et peu amène par un auteur très inspiré dans son évocation d’une pègre violente et passionnée. En gros et pour faire court, le point névralgique de l’intrigue réside dans ces…

Read More >>

Le vent apportera la mort : la blonde, la Faucheuse et les éoliennes

30/10/2013

Opel, Jonquet, Fajardi, Cornwell, Highsmith, … le polar, de par les racines culturelles de son auteur, prendra une couleur, un tempo, une odeur différents. Meurtre, enquête, péripéties, suspens, dénouement, étude de caractère, plongée au cœur des maux de la société, … si les ingrédients sont les mêmes, la manière de les mêler diverge de pays à pays. Après le polar à la française ou le thriller anglo-saxon, après la vague…

Read More >>