Trouvaille : 1995

Trouvaille un peu particulière cette semaine, car ciblée sur le milieu du rap français. Bon, autant vous le dire cash, le rap français, ces derniers temps, c’était pas trop mon truc… La faute à Diam’s ? Allez savoir. Il n’empêche, depuis Cut Killer qui nous faisait trembler dans « la haine » et « Paris sous les bombes » de NTM, j’avoue avoir un peu eu du mal à accrocher.

On remarquera  que mine de rien, ces chansons sont restées dans les annales. Il est fréquent d’entendre fredonner des « Niques la police », le succès de la chanson « Ma Benz » par Brigitte. Du concret ? Le retour de NTM sur scène, c’est un Parc des Princes. Curieux hasard, tout cela, ça date de quand ? 1995. Et là on tape dans le vif du sujet, parce que 1995, c’est aussi un groupe à part entière.

Et même un sacré groupe. Il le clame d’ailleurs avec franchise dans son dernier EP, Retour à la source. Six parisiens, Nekfeu en tête, décident d’aller secouer le milieu du rap, de remettre en cause les courants actuels et retournent à ce son East Cost des années 90, un son assez dark, jazzy, où le message passe à grand coup de beat et de mélodies sampler.

Ils n’ont sorti qu’un album, et pourtant, ils ont déjà révolutionné le milieu du rap. Un grand coup de flow dans la fourmilière pour l’industrie spécialisée, histoire de rappeler que le vrai rap engagé a encore du sens, sonne toujours, et est loin d’être mort. Autant vous le dire, on va les suivre de près, et vous devriez sincèrement faire pareil !

Et plus si affinités

http://www.facebook.com/undoubleneufcinq

http://www.youtube.com/the1995posse

http://twitter.com/#!/1995posse

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.