Exposition virtuelle – Les canons de l’élégance : l’armée à la mode ?

30/10/2020

Reconfinement = retour aux expositions digitalisées !!! Cette semaine, nous plongeons dans les arcanes de la mode militaire avec Les Canons de l’élégance. Organisé en physique par le Musée de l’armée installé aux Invalides, ce parcours a fait l’objet d’une version numérisée pointue qui vaut le détour. Au cœur de l’exposition, l’uniforme conçu comme un élément de prestige, un vêtement fastueux incarnant à la fois la force, la prestance, le statut…

Read More >>

A l’avant garde : Helena Hauss et ses porcelaines de combat

01/10/2019

Le bleu porcelaine, Héléna Hauss connaît, elle en sature ses dessins hyper réalistes de donzelles bouffées par les social media, les marques et la révolte. Dur dur d’être une fille dans un monde de surconsommation où l’on corsète le sexe faible dans des interdits, des obligations, des diktats et autres saloperies dogmatisantes/traumatisantes. Sauf que les héroïnes de Hauss ne sont pas du genre à se laisser faire, elles bouffent toutes…

Read More >>

Louise Weber dite la Goulue au Théâtre Essaïon : chronique à rebours d’une fille de joie et de liberté

18/02/2019

Un flot de dentelles d’où émergent deux jambes folles, un corsage rouge à pois blancs, un tour de cou qu’on devine et ce chignon jaune, improbable, accroché au sommet de la tête … c’est ainsi que Lautrec a immortalisé la Goulue, lors d’un cancan mémorable … qui ne la fait pas sourire ? Sérieuse comme un pape, Louise Weber s’emploie à défier les lois de l’équilibre, les hommes et la société,…

Read More >>

Killing Eve : l’une tue, l’autre pas ?

06/07/2018

Certes je l’avoue, ce n’est guère glorieux de détourner ainsi le titre du film d’Agnès Varda, mais la référence s’imposait : quelque part, les héroïnes de Killing Eve sont les filles des deux amies de L’une chante, l’autre pas … mais cinquante ans ont passé, les féministes d’hier ont engendré une nouvelle race de guerrières doublées de garces surdouées, cruelles et sarcastiques, pires que les hommes quand il s ‘agit de…

Read More >>

Mon Autopsie : Jean-Louis Fournier intus et in cute

11/03/2018

Rousseau l’avait stipulé aux débuts de ses Confessions : il allait tout déballer de sa vie, citant au passage le poète latin Perse pour expliciter la profondeur de son introspection « intus et in cute ». A l’intérieur et sous la peau … Jean-Louis Fournier va plus loin, qui s’imagine sur une table de dissection pour retracer les passages marquants de sa vie, s’offrant au passage le luxe d’une histoire d’amour avec sa…

Read More >>

Le Musée du Parfum : quand Fragonard retrace des siècles de séduction olfactive

22/09/2015

Ce fut tout d’abord un manège à vélo et un théâtre. Aujourd’hui les sous sols du 3-5 square de l’Opéra accueillent le musée du parfum Fragonard. Non pas Fragonard le peintre, mais Fragonard le parfumeur, bien que l’entreprise construite par Eugène Fuch à la fin des années 20 ait adopté le célèbre patronyme en hommage au grand artiste et à l’élégance féminine que ses tableaux illustrent. Depuis ces temps, c’est…

Read More >>

Les Fêtes vénitiennes à l’Opéra Comique : musicale légèreté, pourpre Sérénissime et libertinage touristique

05/02/2015

1715 : l’Opéra Comique voit le jour, compensant son trop sérieux cousin, ses pompeuses intrigues et son carcan de règles par l’allant sautillant d’historiettes aussi savoureuses que féeriques. C’était il y a trois cents ans, toujours bien vivante, l’auguste et divertissante institution a décidé de célébrer ce tricentenaire dans l’esprit festif et spectaculaire qui la caractérise depuis sa création. Au programme de cette saison, Les Fêtes vénitiennes de Campra tiennent donc…

Read More >>

Théâtre /La Fausse Suivante de Marivaux : Devenir quelqu’un d’autre ?

17/01/2013

Quand on me dit Marivaux, je repense instantanément à mes cours de français au lycée et je me lance incontestablement dans la récitation de cette tirade : « On est souvent trompé en amour, souvent blessé et souvent malheureux ; mais on aime, et quand on est sur le bord de sa tombe, on se retourne pour regarder en arrière, et on se dit : J’ai souffert souvent, je me suis trompé…

Read More >>

Love Letters / La Carte du Tendre : topographie amoureuse en milieu affectif hostile ?

23/01/2012

Il y a quelques jours, nous inaugurions cette série de leçons de drague littéraire en évoquant Dom Juan … et ce qu’il ne faut surtout pas faire. Principalement quand on est en face d’une précieuse armée de sa beauté, de son savoir et du packaging de survie obligatoire que constitue la carte du Tendre. Situons un peu le concept pour ceux qui dormaient au fond de la classe et ont…

Read More >>