A l’avant garde : Trevor Smith, l’homme au crochet

04/11/2019

Qui a dit que les ouvrages de dames ne convenaient qu’aux dames ? Artiste textile émérite, l’australien Trevor Smith fait mentir l’appellation, rappelant au passage que longtemps, broderie et tissage furent l’apanage d’artisans particulièrement talentueux et inspirés. En l’état, c’est dans le domaine du crochet que Smith excelle, discipline à laquelle il se consacre depuis des années, rendant ainsi hommage au savoir faire maternel … et aux souvenirs de famille….

Read More >>

A l’avant garde : Ghizlane Sahli

13/05/2018

Nos regards se tournent aujourd’hui vers Marrakech pour admirer le très organique univers de Ghizlane Sahli. Initialement versée dans l’art de la broderie marocaine dont elle fit plusieurs années son métier, la belle a progressivement jeté son dévolu sur l’art contemporain, croisant son expertise avec les contingences du recyclage et une volonté d’insérer les femmes de son entourage, via leur travaux d’aiguille. Mais pas seulement : son œuvre, déclinée en alvéoles…

Read More >>

Exposition Théâtre du pouvoir au Louvre : quand l’art et le politique se rencontrent …

25/01/2018

Éduquer le public pour mieux décrypter l’image : à l’heure où, manipulée, façonnée, cette dernière investit tous les vecteurs de communication pour le plus souvent impressionner, tromper, orienter et mentir, initier les usagers constitue un impératif. Mais les modules de formation au repérage d’images retouchées et de fake news n’ont de sens que si l’on revient aux sources. Ce que fait le Musée du Louvre avec l’action menée au sein de…

Read More >>

A l’avant garde : Le Diamantaire

22/01/2018

Caen, début des années 2000 : un jeune gars découvre les œuvres de Obey et bascule dans le street art frénétiquement, au point de se voir interdit de graffiti. Qu’à cela ne tienne, il reste le pochoir. Et la sculpture. Amoureux de la lumière, des reflets et de l’éclat, le jeune homme va jeter son dévolu sur le miroir comme matériau de prédilection. Il va progressivement en sertir les murs des…

Read More >>

A l’avant garde : Léa Schroeder

15/01/2018

Cette semaine c’est une jeune graphiste designer qui s’impose dans la rubrique A l’avant garde. Puisant dans ses études et dans son expérience du luxe et de la scénographie, Léa Schroeder fonde son studio de création à cheval sur Paris et le Luxembourg. Si elle s’exprime sur l’espace plane du papier, ce sont ses céramiques qui nous intéressent aujourd’hui. Très inspirée, la dame se saisit de ce support inattendu pour…

Read More >>

Exposition : François Ier et l’art des Pays-Bas

22/11/2017

On associe généralement sa carrure de rugbyman à celle plus voûtée d’un Léonard de Vinci vieillissant, accueilli en France pour y vivre ses derniers jours dans la quiétude du Clos Lucé. C’est oublier que François Ier, tout amoureux qu’il fut des créatifs italiens, a également jeté son dévolu de mécène sur des artistes flamands, qui connurent vécurent son règne comme une prospérité. Désireux de traiter cette thématique jusqu’alors négligée, le…

Read More >>

A l’avant garde : Javier Pérez – En el filo – En Puntas

01/02/2017

Sculpteur, dessinateur, photographe, cinéaste … l’artiste espagnol passe d’un support à l’autre, avec une virtuosité déconcertante. « Syncrétisme » dit-on de l’oeuvre de Javier Pérez qui juxtapose et mixe les philosophies pour interroger le sens, la fêlure des existences humaines. Peut-être devrait-on y ajouter la notion de fétichisme car des thèmes, des objets reviennent dans sa réflexion obsessionnelle. Porcelaine, verre, résine, métal, parchemin, fil, ses installations jonglent avec le noir, l’argent, le…

Read More >>

Hey ! Act III : la couleur à en vomir …

11/10/2015

Nouvelle édition de la désormais rituelle exposition modern art et pop culture initiée par la team Hey ! à la halle Saint Pierre : pour ce troisième acte qui semble loin d’être le dernier, Anne & Julien ainsi que leur complice Martine Lusardy misent sur la couleur. A en vomir. 62 artistes, 400 œuvres : que ce soit sous la lumineuse verrière du premier étage, sur les parois immaculées qui en composent l’espace,…

Read More >>

Exposition Hey Part II : l’art, ce si joli monstre …

Hey Part I était fort. Hey part II est  magistral. Une deuxième gifle monumentale, sonore et délicieuse sur la joue d’un art contemporain endormi dans ses torpeurs mondaines, ses redondances de style, sa croute de poussière bien pensante. Exit les fausses audaces à peine corrosives que j’avais repérées de loin en loin dans les allées de la FIAC. En conviant Anne et Julien pour orchestrer ce nouveau chapitre, Martine Lusardy,…

25/01/2013
Read More >>