A l’avant garde spécial Arles : Michael Wolf – Life in cities

15/10/2017

Rencontres photographiques d’Arles 2017 : grand désarroi. Du flamboyant festival découvert en 2010, visité plusieurs fois, toujours avec délice et ferveur, il ne reste qu’un parcours mirifique pour touristes en goguette. Pleurez mes yeux … Arles à trop vouloir s’ouvrir et plaire vient de se condamner à la torpeur de l’event culturel bon teint qui pour conquérir les foules ne doit plus les violenter. Chaque mètre carré d’indépendance perdu vient s’ajouter…

Read More >>