Les Espionnes racontent : 007 au féminin ?

07/09/2020

Smoking, fleur à la boutonnière, holster bien garni et sourire séducteur : il n’y a pas à dire, le James bond de Ian Fleming a fait des dégâts dans l’inconscient collectif. Certes Le Bureau des légendes est depuis passé par là, réajustant à peine la réalité du métier d’espion. Mais il va en falloir des expositions, des bouquins et autres analyses pour repositionner les fondamentaux du renseignement. A ce titre, la…

Read More >>

Exposition virtuelle – Guerres secrètes : l’information est le nerf de la guerre

12/06/2020

Eh oui, si l’argent finance les conflits, l’information permet de les gagner. Si vous en doutez, consultez alors de toute urgence l’exposition virtuelle Guerres secrètes sur le site du Musée de l’Armée. Et oubliez au passage James Bond, OSS 117 et autres mythes. L’espionnage est un travail de l’ombre. C’est l’objectif de ce parcours en ligne que de vous le prouver par le menu. Menu du reste inspiré par l’exposition…

Read More >>

Le Bureau des légendes : s’ils sont espions, ils n’en restent pas moins hommes …

01/06/2017

Vous désirez partir en vacances en Iran ou en Azerbaïdjan ? Vous avez une tendance à la parano ? Vous sublimez le métier d’espion ? Ne regardez pas Le Bureau des légendes, sous aucun prétexte. Malheureux que vous êtes, la série propulsée par Canal + sous la direction d’Eric Rochant risque fort de remettre à plat vos désirs de villégiature et d’évolution professionnelle, tout en vous déclenchant une crise d’angoisse par dessus le marché….

Read More >>

Agents très spéciaux – Code U.N.C.L.E. : mes espions bien aimés

07/06/2016

  De nouveau une séance de rattrapage cinématographique au programme de notre rubrique 7eme art, avec cette fois-ci la focale serrée sur Agents très spéciaux – Code U.N.C.L.E. réalisé par le très inspiré Guy Ritchie. Après les deux opus consacrés à Sherlock Holmes, le cinéaste quitte le genre policier mais pas l’esprit aventureux avec un film dédié au monde de l’espionnage. Nous voici donc en pleine Guerre Froide : l’anglais Napoleon…

Read More >>

Le Pont des espions : la Guerre Froide en nuances

29/02/2016

Hasard du calendrier notre chronique sur Le Pont des espions tombe en même temps que les résultats des Oscars qui consacrent Mark Rylance meilleur second rôle. Et le hasard fait bien les choses, car la manière dont l’acteur britannique, déjà apprécié dans Wolf Hall, campe l’espion russe Rudolph Abel est tout à fait représentative de l’ensemble de l’oeuvre, de l’atmosphère qui s’en dégage : en nuances. Une fois de plus, Spielberg…

Read More >>