A l’avant garde : Brode Pute, broderies malpolies

27/07/2017

Alors que notre chère Padmé vient d’accoucher, non sans mal et fortes éructations, du portrait haut en couleurs des bien aimés Schlaasss, je trouve adapté de compléter son effort d’une petite chronique dédiée+ à l’action de Brode Pute. Adepte des travaux de dames, la gente demoiselle, adoptant le langage de Shakespeare, se présente comme telle : « I cross-stitch swear words and dark stuff. I like metal music and sushi. And cats…

Read More >>