Les Rois Maudits : GOT aux grandes heures de l’ORTF

16/04/2019

Hep les gars d’HBO, mollo ! Doucement les basses ! Redescendez un peu avec Game of Thrones ! Ok, vous tenez là un succès planétaire, mais au finish, vous n’avez pas la primeur avec votre barnum médiatique ! Même l’auteur de la saga, Georges R. Martin, le dit : sa source principale, c’est la saga romanesque de l’académicien Druon, Les Rois Maudits. 6 tomes bien sentis qui nous racontent comment…

Read More >>

Les incontournables de Molière par la Comédie Française : le clivage des êtres ?

27/02/2018

Une trentaine de pièces emblématiques du répertoire, une écriture mêlant humour, ironie et pertinence, une troupe de théâtre historique : en trois décennies de carrière, Molière va accoucher de la tradition dramaturgique française, inspirant pour des siècles les générations d’auteurs et d’acteurs. Dépositaire de ce patrimoine, la Comédie-Française, héritière de l’Illustre Théâtre originel, en défend depuis les principes, avec la difficile mission de transmettre ces textes aux générations futures. Cela passe…

Read More >>

Un Chapeau de paille d’Italie : comme des chiens fous et heureux

21/02/2018

Il est flambant neuf, élégant, un brin coquin avec ses coquelicots, et orne la chevelure d’une belle dame en goguette au bras d’un fougueux militaire. Zim boum ! Au détour d’une allée du bois de Vincennes, le chapeau s’envole, au gré d’une étreinte passionnée pour finir … dans l’estomac du cheval de Mr Fadinard. Problème 1 : la dame au chapeau n’est pas mariée au militaire, et la perte du chapeau constituera…

Read More >>

Lorenzaccio 1976 : quand Zeffirelli rencontre Musset dans la maison de Molière …

17/01/2018

Lorenzaccio : le drame romantique par excellence, magnifié par un Musset au mieux de sa forme ! Une myriade de personnages, des changements de décors en pagaille, une écriture précieuse et torturée, des tirades à n’en plus finir … et Florence à l’heure où la Renaissance italienne doucement s’essouffle, où la République devient duché, où les Médicis, de protecteurs de la cité en deviennent les bourreaux. Au centre de ce chaos, un…

Read More >>

Eugène Labiche en cinq pièces clés : le rire à l’honneur !

01/01/2018

Réveillon du Nouvel An : tandis que la plupart se précipitent en soirée, nous nous calons bien au chaud devant notre tranche de saumon et notre pavé de bœuf mariné, pour déguster le pur plaisir de ce coffret DVD consacré à Labiche mis en scène par la Comédie Française, le tout propulsé par nos petits camarades des éditions Montparnasse. Soit les incontournables du dramaturge : Doit-on le dire ?, La…

Read More >>

L’Hôtel du libre échange à la Comédie Française : humour et trahison !

01/11/2017

La très célèbre et classique Comédie Française accueille le très célèbre mais beaucoup moins classique Feydeau, avec la mise en scène de L’Hôtel du libre échange par Isabelle Nanty : une comédie en trois actes qui s’amuse des vices et des tromperies de ses protagonistes. Entre vaudeville et mélancolie, le rythme haletant de la pièce nous fait découvrir ces personnages attirés par le risque de l’adultère au dépend du confort douillet…

Read More >>

L’Hôtel du Libre échange à la Comédie Française : Feydeau au ralenti

23/08/2017

Pour son entrée au répertoire de la Comédie Française, Eric Ruf a voulu booster la pièce de Feydeau par une équipe de choc. Ainsi, c’est l’actrice comique Isabelle Nanty qui hérite de la mise en scène avec le couturier Christian Lacroix dans son sillage à la scénographie et aux costumes. Un beau duo qui joue la carte des grands espaces et de la nostalgie des contes pour propulser une version…

Read More >>

La Clémence de Titus : Mozart et la solitude du maître

14/05/2017

On se demande pourquoi cet opéra est resté si longtemps dans l’oubli. Mozart le compose en 1791 en parallèle de La Flûte enchantée, alors qu’il est malade, perclus de dettes. Pourtant sa musique y apparaît d’autant plus brillante que c’est un exercice imposé, où il n’a guère le loisir de multiplier les fantaisies. Mais peut-on imposer quoi que ce soit au divin Mozart ? La Clémence de Titus a beau traiter…

Read More >>

Les Rustres au Vieux Colombier : Goldoni ou l’angoisse risible de la liberté

10/01/2016

Grand adepte de Molière, Goldoni s’en inspira pour dépeindre les excès d’une société vénitienne dont le XVIIeme siècle ponctua la lente déchéance dans une frénésie de carnaval et de plaisirs scabreux. La Trilogie de La Villégiature, L’Impresario de Smyrne, La Locandiera, La serva amorosa, Il Campiello … la Comédie Française a plusieurs fois affiché les œuvres les plus marquantes de ce dramaturge prolixe, au trait sûr et satirique, qui sut…

Read More >>

Les Boulingrin – Courteline : vaudeville sanglant et prélude à l’absurde

06/08/2015

En matière de vaudeville, on vous a jusqu’à présent surtout parlé de Labiche et Feydeau. Négligence ! Oubli coupable ! Et Courteline dans tout ça ? Spécialiste de la pièce courte et lapidaire, il complète la triade des spécialistes du genre avec une nuance de taille : si Labiche présente la niaiserie suffisante de ses contemporains, si Feydeau détaille les mœurs gentiment crapuleuses et grotesques de ses pairs, Courteline quant à lui donne délibérément…

Read More >>

Lucrèce Borgia : cette pureté d’être mère qui rachète toutes les fautes

29/06/2015

A l’orée des années 1830, Kean et sa troupe débarquent en France pour une tournée fracassante. En contemplant le grand acteur britannique jouer les classiques de Shakespeare, la jeune et fougueuse garde romantique française se pâme. C’en est fini des codes de la tragédie classique racinienne : vive le drame romantique, tel que le définit Hugo dans sa « Préface » de Cromwell, tel qu’il le décline dans ses pièces ainsi que ses…

Read More >>

Les Fourberies de Scapin : Molière et la piste aux étoiles !

04/06/2015

Roublard, ironique, manipulateur et grand coeur : Scapin résume à lui seul les traits de caractère du valet intelligent. Père du Dubois des Fausses Confidences, grand-père du Figaro de Beaumarchais, Scapin hérite des facéties de son aïeul le très napolitain Arlequin pour les transmettre aux générations futures. Jamais grotesque, toujours retors, fin même quand il est sarcastique, ce bad boy au grand cœur avoisine le picaresque, jongle avec le burlesque, surfe…

Read More >>

La Grande Magie : car à chacun sa vérité ?

01/02/2015

Ah ces italiens, y a pas à dire ils ont le théâtre dans la peau, le spectacle dans le sang. Goldoni, Visconti, Strelher, Fo, Pirandello, Toto, Gassmann, … je ne vais pas vous les citer, on n’en finirait pas. Normal, me direz-vous le pays fut la patrie d’origine de la commedia dell’arte, de l’opéra … il faut croire que c’est dans l’air, un trait spécifique de la culture, de l’ADN….

Read More >>

Tartuffe : quand Molière évoque l’aveuglement des trop bonnes consciences

21/01/2015

Je ne vous le cache pas, les premiers jours de 2015 m’ont bien donné la nausée. Difficile de ne pas avoir les boyaux en révolution quand on voit les ravages du fanatisme érigé en modèle de barbarie. Dans le maelstrom médiatique qui a ajouté à la gerbe un mal de crâne bien carabiné, j’ai fait une petite pause, histoire de retrouver un semblant de raison et de bon sens. Bouquins,…

Read More >>

Le Système Ribadier : amoureuse crucruche et mari hypnotiseur

29/10/2014

« Décidément ma pauvre Angèle, tu les cumules ! Ton premier mari te cocufiait que c’en était une honte, et tu ne te doutais de rien bien sûr, crucruche ! Il meurt de ses fredaines, tu découvres le pot aux roses en lisant son carnet de souvenirs et bim ! tu ne trouves rien de mieux que d’épouser en secondes noces ce gros menteur de Ribadier, qui ne vaut guère mieux que ton premier…

Read More >>