A l’avant garde : les céramiques monstrueuses de Ronit Baranga

02/04/2019

Si vous avez adoré le passage du Lièvre de Mars dans Alice au pays des merveilles, la séquence du service à thé dansant de La Belle et la bête, les sculptures de Ronit Baranga devraient beaucoup vous plaire … avant de vous révulser. Car au fond de ces tasses en mouvement, sous ces théières distordues se cachent des bouches hurlantes, des lèvres affamées, des langues salaces, des doigts agités et…

Read More >>

A l’avant garde : Mari Shimizu

16/10/2018

Que cache le cœur d’une femme ? … Et ses entrailles ? Les anatomistes du temps jadis ont répondu à l’énigme, à grand renfort de planches chirurgicales et de statues de cire exhibant l’organisme des dames et leur pouvoir de reproduction. Pourtant l’énigme demeure, sous l’entrelacs des viscères reproduits. La japonaise Mari Shimizu l’a compris : le mystère demeure entier, des rêves, des angoisses, des souffrances et des joies alimentées par les arcanes…

Read More >>

A l’avant garde : Nathalie Shau

09/10/2018

Il n’y a pas à dire, le pedigree de l’artiste lituanienne en impose : Lydia Courteille, Sony BMG, Metropolis records, Actes Sud, Bloomsbury Publishing, Le Livre de Poche … visiblement sources de artworks multiples, les talents d’illustratrice de Nathalie Shau sont également prisés en galerie, où elle expose avec une régularité de métronome. C’est que son univers de moderne Circé a tout pour inquiéter … et séduire. On y croise de…

Read More >>

A l’avant garde : Megalex Whynot et ses poupées pourries

03/10/2018

Certains enfants cajolent leurs poupées, d’autres les martyrisent. Visiblement inspirée par les méthodes radicales de Wenesday Addams, Megalex Whynot a fait son métier de cette activité pour le moins inquiétante, mais ô combien libératrice. C’est donc avec une certaine exaltation doublée d’une imagination sans limite que Megalex s’empare des malheureux poupons lui tombant sous la mains pour leur refaire le portrait à la mode vaudou. Bye bye prunelles azur, anglaises…

Read More >>

A l’avant garde : Tristan Adelen

18/09/2018

Plane ou tridimensionnel, l’univers de Tristan Adelen, tissé de recyclage et de récupération, explore les méandres de l’être pour en saisir les lumières et les tragédies. Sa série baptisée « Inside » confronte des maquettes élaborées dans de vieux tiroirs, des boites usagées, réceptacles de décors post apocalyptiques, dignes des installations de Sévellec, de l’univers en cendres de Delicatessen. Entre micro urbex et cabinet de curiosité, ses intérieurs restituent la répartition de…

Read More >>

Chartres : La Maison Picassiette haut lieu de l’art brut

07/09/2018

Chartres, sa cathédrale, sa vieille ville, ses prieurés … et sur la colline voisine la Maison Picassiette. Un incontournable de l’art brut, une pure émanation de l’architecture spontanée ou naïve, élaborée avec autant de ferveur que l’imposante église qui lui fait face. Tout commence en 1929 quand Raymond Isidore achète une parcelle de terrain dans le quartier Saint Chéron. Modeste, peu éduqué, ce cantonnier compte y construire la maison qui…

Read More >>

Exposition Caro/Jeunet à la halle saint Pierre : clap de fin, fin de partie ?

31/07/2018

« Qui a volé les rêves de l’enfant ? » Septembre 2017 : nous titrons notre chronique de l’exposition Caro/Jeunet en citant la question d’Irvin, répétée d’une voix métallique par Jean-Louis Trintignant dans La Cité des enfants perdus. Bien sûr, la rétrospective orchestrée par Martine Lusardy, au lieu de solutionner cette interrogation, la place au cœur de l’œuvre cinématographique des deux compères comme un écho sans fin et sans réponse. Le parcours niché dans…

Read More >>

Turbulences dans les Balkans : l’art brut ou la folie comme unité ?

11/07/2018

Allez courage, camarade, les vacances approchent, enfin tu touches au but. L’occasion pour toi de découvrir les ultimes expositions de la saison, celles qu’on n’a pas eu le temps de faire, celles que les grosses machines culturelles ont éclipsées et qui pourtant portent en leur sein cette étincelle d’espoir en l’humanité dont nous avons tous grand besoin. Parmi elles, Turbulences dans les Balkans qui occupe le premier étage de la…

Read More >>

A l’avant garde : Antoine Rigal

04/06/2018

« L’art singulier est un mouvement artistique contemporain français qui regroupe un certain nombre de créateurs autodidactes ayant volontairement ou non établi une distance avec l’art officiel ». Merci Wikipédia, mais encore ????? Est-ce que ça peut vraiment se définir, l’art singulier, sachant qu’il se transforme au gré de ses adeptes, comme le reflet d’un parcours personnel, un grand cri ou un chuchotement, mais toujours l’expression d’une intériorité qui n’en peut plus du…

Read More >>

A l’avant garde : Alexandra Dillon

18/03/2018

Habituellement les pinceaux servent à peindre. Habituellement … mais avec Alexandra Dillon, on tord le cou aux habitudes pour privilégier le détournement d’objets. Habilement et avec un sens très sûr de ses effets, l’artiste californienne trace ses portraits au regard intense sur le manche et la soie de brosses ainsi métamorphosées en toiles. Et les traits de ses personnages de prendre étrangement vie tandis de les poils de l’ustensile leur…

Read More >>

A l’avant garde : Fabesko

02/10/2017

Si elle avait à figurer dans un roman de la comtesse de Ségur, Fabesko, sans conteste, personnaliserait la synthèse du Bon Petit Diable et de Sophie la malheureuse. Des sales mioches mal élevés par la bêtise crasse de parents bon chic bon genre, gamins irrévérencieux et pleins de vie dont la curiosité sans fin activent les pires catastrophes et les explorations les plus cocasses. C’est que Fabesko aime faire du…

Read More >>

A l’avant garde : Daisuke Ichiba

25/09/2017

Et de nouveau un japonais à l’honneur de notre avant-garde artistique hebdomadaire. Il faut dire que l’univers de Daisuke Ichiba a tout pour captiver et révulser, saisir et horrifier, séduire et oppresser. Un mouvement antagoniste, une ambiguïté esthétique et émotionnelle que chaque dessin alimente en puisant à des racines profondes. Ainsi Daisuke Ichiba fouille au plus profond des contes nippons, qui affectionnent le lugubre, le fantastique, vampires, fantômes et monstres….

Read More >>

Mauvaises Graines II : hypnoses dessinées

18/07/2016

Merci aux dieux de l’art d’avoir une fois de plus mis sur ma route cybernétique l’annonce virtuelle de la très concrète exposition Mauvaises Graines II. Installée dans les locaux de la Topographie de l’art, la manifestation se poursuit jusqu’au 23 juillet 2016. Une chance qui me permet de découvrir dans le sillage de l’emblématique Stéphane Blanquet le travail tout aussi saisissant d’autres artistes pour le moins visionnaires. Chacun explore les…

Read More >>

A l’avant garde : Yves Descamps – Normalicide

18/07/2016

Pour ceux qui s’obstinent à croire à l’existence de modèles à suivre qui veulent à tout prix se conformer à l’image globale dictée en chaîne par les média et le système social, pour ceux qui omettraient de regarder l’humanité en face avec sa longue traîne de névroses, d’hypocrisies, de lâchetés et autres bassesses, il est grandement temps de contempler Normalicide. Normalicide c’est le nom de baptême donné par Yves Descamps…

Read More >>

Collection de l’Abbaye d’Auberive à la Halle Saint Pierre : Esprit singulier, es-tu là ?

07/07/2016

Ma première visite à la Halle Saint Pierre, je l’ai faite en été, dans la chaleur lumineuse et polluée du mois d’août 2012. L’exposition s’intitulait Banditi dell’arte, elle parcourait l’art brut italien, et j’en suis ressortie à genoux. Les salles étaient vides ou presque, le parisien moyen ayant fui vers les plages, tandis que le touriste ignorait savamment le lieu, lui préférant les grands monuments transformés en parcs d’attraction.2016 :…

Read More >>