Speedlines Mangas : Kami-sama no Inai Nichiyoubi

L’un des plus vieux souhaits de l’humanité est sans doute l’immortalité, vivre à jamais, ou ne jamais mourir. Et bien que ces deux notions paraissent similaires, elles sont pourtant aussi éloignées que les deux bouts de l’univers. Et si Dieu, pour nous faire plaisir, se mettait à réaliser ce vœu, pour lui, seule la mécanique du corps compterait et nous deviendrions peu à peu un amas de complète sauvagerie. Pour lui le miracle serait complet, tandis que nous, humains qui savons encore moins que lui ce que nous voulons réellement, regretterions ce souhait à tout jamais.

Kami-sama no Inai Nichiyoubi, ou tout simplement « un Dimanche sans Dieu » est une light novel écrite par Kimihito Irie et  illustrée par Shino. Elle fut, après quelques mois, adaptée en manga, et depuis le 6 juillet en Anime. Il y a quinze années de cela, l’humanité arrêta de se reproduire, et les Hommes de mourir. La cause de cet évènement des plus étranges serait, d’après une légende, l’abandon de la planète par leur Dieu, qui concluant sa création comme un échec aurait tenté un dernier miracle avant de disparaître.

Cependant un second miracle apparut au même moment, en la personne des Fossoyeurs, des êtres humanoïdes dépourvus de sentiments, capables d’offrir le repos éternel aux êtres humains qui auraient dû naturellement mourir, suite à divers accidents, meurtres, etc. L’histoire commence donc quinze ans plus tard, une jeune fossoyeuse de douze ans nommée Ai Astin, vit paisiblement dans un petit village. D’après sa défunte mère, son père, nommé Hampnie Hambart et reviendrait un jour la chercher.

Malheureusement pour elle, un tireur se présente un jour, utilisant le même nom que son père comme Alias et tue la quarantaine de villageois alors qu’elle vient tout juste de creuser la dernière tombe qui servirait un jour à tous les enterrer.  C’est alors, après un enterrement en bonne et due forme pour tous ceux avec qui elle vivait depuis son plus jeune âge, qu’elle décide de partir sur les routes, afin d’aider ceux qui auraient besoin d’elle pour trouver le repos éternel.

En résumé, une très bonne anime pour commencer l’été autour d’une éternelle question que tout le monde se posera au moins une fois dans sa vie, religieux ou non : « Si Dieu a existé ou existe encore, nous a-t-il abandonnés ?  » L’anime semble pour l’instant sortir du lot de toutes ces histoires de zombies assez similaires, en introduisant le contexte religieux et en montrant dieu sous un nouveau jour, tentant de réaliser les souhaits de chaque être humain sur cette terre. Sur ce bonne lecture, ou bon visionnage et à la semaine prochaine pour Speedlines Mangas !

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.