Speedlines Mangas : Echo-Pun – Dur dur d’être une super héroïne ?

Depuis toujours, les super-héros ont bercé les rêves de notre enfance. Une grande partie d’entre nous ont déjà espéré étant plus jeunes, même parfois à l’âge adulte, devenir des héros afin de protéger  ce qui nous est cher. Cependant nous, humains du monde réel, n’affirmerons presque jamais au grand public ce genre de volonté. Mais dans un manga pourquoi se priver ?

Echo-Pun, écrit et dessiné par Yoneda Kazusa est donc un nouveau manga comique tournant autour de cette volonté de vouloir être un super-héros. L’histoire commence dans l’enfance d’Eiko et Haruka, qui aiment énormément les héros et rêvent d’en devenir. Cependant, Eiko doit déménager et nos deux amies se promettent de se retrouver lorsqu’elles entreront au lycée afin de devenir de vraies super-héroïnes.

 

Avec l’arrivée des deux personnages au lycée, le manga va changer de visage. Le schéma des cases qui étaient jusque-là basiques se modifie et le manga devient un Yonkoma (manga dont chaque scène est découpée en quatre cases : 1/mise en place. 2/développement. 3/évènement imprévu. 4/ conclusion). Haruka et Eiko se revoient donc, mais alors qu’Haruka a mûri et ne joue plus aux héroïnes, Eiko, elle, continue et est bien décidée à emmener son amie dans son monde.

 

Echo-Pun enchaine alors scènes comiques sur scènes comiques dans lesquelles Eiko se prend pour une superhéroïne de Super Sentai (Kamen Rider, Ultraman,…) mais elle n’en reste pas moins mortelle et faible. Ses sauvetages tourneront donc généralement à la catastrophe, même si elle arrive peu à peu à entraîner Haruka dans son monde afin de faire d’elle sa « Blazer Pink ».

Le manga n’est pour l’instant qu’à ses débuts, mais lorsqu’on évoque le Yonkoma, on pense à deux grandes réussites comiques : Axis Power Hetalia et Lucky Star. Echo-Pun est donc peut-être promis à un grand avenir. Ce qui est sûr, c’est qu’il nous fera toujours rire. Alors vous aussi, revêtirez-vous le costume ?