Speedlines Mangas : Air Gear

« Je suis certaine que tu peux voler plus haut que n’importe qui. » Vous avez tous sûrement rêvé au moins une fois dans votre vie de pouvoir voler par vous-même ? Eh bien, dans ce cas Air Gear est un manga que je vous recommande très fortement. De plus si vous adorez le roller en version extrême, ne passez surtout pas votre chemin et lisez cet article mes chers néophytes et vétérans de la B.D Japonaise.

Air a été écrit et dessiné par Ōgure Ito entre mai 2003 et mai 2012 ; eh oui, cela fait tout juste un mois que ce grand manga vient de se terminer et il ne compte pas moins de 357 chapitres soit 36 tomes, en 2006 ; le manga fut adapté en une animée de 25 épisodes, animée bien courte ne relatant que le début du manga à notre grand regret. En France, actuellement il nous manque encore 4 tomes pour que le manga soit complet, mais finissons-en avec le prélude et passons plutôt à l’histoire.

Itsuki, aussi appelé Ikki est un jeune garçon presque comme les autres ; en effet, il est un combattant hors pair dans les petits gangs de collégiens. Surnommé Babyface par ses admirateurs, il n’a jamais perdu un seul combat de rue. Mais le jour où un gang de rue fait appel à un gang de Storm Riders, Ikki essuiera sa première défaite. Il rentre chez sa « famille d’accueil », constituée de quatre sœurs dont les parents étaient amis avec ceux d’Ikki ; elles le remettront d’aplomb et lui offriront ses premiers Air Treck, des rollers extrêmes permettant de contourner en partie la gravité. Peu à peu, Ikki apprendra donc à « Voler » par le biais de ces rollers fantastiques ;  à bien des reprises il exécutera des figures à faire rêver n’importe quel champion de l’extrême, et il battra les équipes de Storm-Ridder les unes après les autres avec ses fidèles compagnons.

Les compagnons de son équipe seront donc au nombre de quatre :

– Kazu, un de ses meilleurs amis, peu sûr de lui, mince et très rapide, il se mettra à l’Air Treck après avoir été influencé par Ikki mais il développera sa vitesse hors du commun comme une arme.

– Onigiri, son autre meilleur ami, complètement dégénéré et pervers, un peu rondouillard et petit, il est surnommé « le porc » ; il ride souvent très bizarrement (par exemple en mettant un Air Treck sur sa tête et en ridant donc à l’envers).

– Buccha, un ancien ennemi vaincu par Ikki, de très forte corpulence et goinfre, il n’est pas gros en réalité, il possède seulement un énorme excès de sang et il pourra parfois se « transformer » en envoyant cet excès dans les muscles ; il ride d’une façon plutôt directe et basée sur la force brute.

– Akito/Agito, encore un ancien ennemi d’Ikki, il finira par les rejoindre pour échapper à son tyrannique frère, Akito et Agito sont en fait deux personnalités distinctes, l’un plutôt rustre et combattif tandis que l’autre est simplet et gentillet. Il ride d’une façon très agressive en « déchiquetant » ses adversaires grâce à ses Air Trecks plutôt spéciaux.

Il ne me reste plus donc qu’à présenter les quatre demoiselles avec qui il vit ; Rika, la plus âgée est une lutteuse professionnelle, dans le monde des Air Trecks, elle est l’une des plus puissantes Rider existantes. Mikan, quant à elle est un garçon manqué toujours là pour punir Ikki dès qu’elle en a la possibilité, une des meilleures Rider elle aussi. Ringo, qui est aussi une des amis d’enfance d’Ikki, est secrètement amoureuse de lui, à ce titre elle est presque toujours douce avec lui, mais lorsqu’il dépasse les bornes, elle laisse ses sœurs le maltraiter à leur bon vouloir. Elle est évidemment une aussi bonne Rider que ces sœurs. Enfin Shiraume, la cadette, est elle aussi une Rideuse de talent malgré son très jeune âge, elle a un caractère plutôt noir et passe son temps à fabriquer des poupées, ce qui accentue le malaise qu’elle procure lorsqu’on lui parle.

Eh bien voilà, on a fait le tour des personnages vraiment importants. En résumé Air Gear est donc un manga vraiment intéressant, toujours plein d’action, de moments forts grâce aux figures phénoménales d’Air Trecks et toujours drôle grâce à certains personnages. De plus chaque Rider suit généralement une des huit grandes voies de Ride sauf certains qui choisissent de créer leurs propres voies tel qu’Ikki ou Onigiri, mais pour découvrir cela, vous devrez lire Air Gear chers amis. Bonne lecture et à la semaine prochaine pour un Spécial Speedlines Mangas.

Et plus si affinités

http://airgear.wikia.com/wiki/Air_Gear