Série TV/ A young Doctor’s Notebook : Tchekhov sous acide, Tolstoï aux urgences ?

Oui, oui, entre les cuisses de ce monsieur, c’est bien le visage de Daniel Radcliff  que vous distinguez, ici exfiltré de la saga Harry Potter pour endosser, avec un brio évident, le rôle d’un médecin tout frais diplômé de la fac et parachuté dans un dispensaire de campagne pour y faire ses armes. Un dispensaire de campagne. Au fin fond de la Russie. En plein hiver. Sous la neige. Au milieu de paysans complètement analphabètes, superstitieux et rongés de syphilis. Le tout à la veille de la Révolution.

Vous comprenez mieux mon titre ? Car cette adaptation des Carnets d’un jeune médecin signés de la main de Mikhaïl Boulgakov oscille entre Grand Guignol et Monty Pythons, Trainspotting et Guerre et paix. Les premiers pas de ce gamin, dans l’ombre écrasante et grotesque de son prédécesseur, confronté à la misère de ses patients et à son impuissance, sont à la fois touchants, dramatiques et d’un humour incroyable.

Sanglant au possible, ne nous épargnant aucun détail anatomique (franchement certaines scènes d’opération sont insoutenables), le feuilleton est aussi un incroyable tour de force narratif qui confronte le héros avec lui-même à 10 ans d’écart, dans une mise en abîme révélatrice, où le praticien reconnu et héroïnomane, joué par un Jon Hamm fataliste et émouvant, cherche à comprendre comment il a pu se perdre ainsi.

Mix ingénieux entre le rire slave et le sens de la dérision britannique, A young Doctor’s Notebook se décline dans des teintes allant de la douceur chaleur du sépia au bleu métallique du scalpel pour mettre en exergue les sentiments contradictoires qui agitent cette jeune âme.

En résumé regardez cette série, c’est un véritable bijou, vous ne le regretterez pas.

 

Et plus si affinités

http://www.editionsmontparnasse.fr/p1591/A-Young-Doctor-s-Notebook-Saison-1-DVD

 

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.