Salon Virtuality Paris 2017 : de la réalité virtuelle … mais des sensations bien réelles !

Loris Flèche testant les attractions du salon Virtuality

Enfin ! Je l’attendais avec impatience, ce premier salon dédié à la réalité virtuelle intitulé justement Virtuality et programmé du 24 au 26 février au Centquatre Paris. C’était le rendez-vous des professionnels de la VR à ne pas manquer pour les fans de high tech. Si vous n’avez pas eu la chance de vous y rendre, ne vous inquiétez pas, je suis là pour vous faire un retour sur la manifestation et sur ce qu’on pouvait y tester.

Première remarque : j’ai été fasciné par le nombre de secteurs touchés par la VR. Eh oui pour moi la VR était réservée au domaine du gaming uniquement : que nenni ! L’intérêt des professionnels pour la VR est effectivement bien réel, à tel point qu’elle touche tous les domaines : le divertissement grand public, la santé, la finance, la formation, la communication, l’architecture, le sport et bien d’autres…

Deuxième remarque : toutes les expériences proposées n’auraient jamais pu être réalisées sans cette avancées technique que constituent les casques de réalité virtuelle. Dans la famille des acteurs de la VR, on demande le père, l’Oculus rift, puis la mère le HTC VIVE et assurément tous leurs enfants : le PlayStation VR, le PIMAX 4K ou encore le Samsung Gear VR. Il y en a vraiment pour toutes les bourses et pour tous les usages.

Cela étant acté, voici les différentes expériences qui ont retenu mon attention. Vous noterez au passagee que mon côté geek a pris le dessus, quant à mes choix, que voulez-vous, on ne se refait pas.

GOLF INSIDE : Pas le temps d’aller sur le parcours ou au practice le dimanche ? Ce simulateur est fait pour vous ! Alors, je suis loin d’être un professionnel du golf, je suis plus souvent avec une manette dans les mains qu’un club, mais je suis un joueur suffisamment assidu pour faire la comparaison entre sensations réelles et simulées. Le résultat est SAISISSANT ! Même si la qualité des graphismes peut être améliorée, la précision technique, elle, est fascinante grâce à la flopée de capteurs qui interviennent : l’orientation du club, la vitesse de rotation, la posture et toutes les autres caractéristiques nécessaires à un rendu proche du réel.

Hexarena : On met le casque sur la tête, on prend les deux blasters (les deux manettes du HTC vive autant pour moi) et on se retrouve au milieu de l’arène. Le but, survivre ! Des ennemis viennent vers vous par vagues et le but est de les tuer avant qu’ils n’atteignent votre plateforme. J’ai réussi à faire l’un des 5 meilleurs score du jeu, arrivant à terminer la vague 9 sur les 12 possibles. Pendant 5/6 bonnes minutes j’étais Rambo dans l’univers de Tron : je me suis éclaté avec cette expérience vraiment interactive et destinée au grand public. Quel n’a pas été mon fou rire lorsque j’ai vu me succéder aux manettes une mère de famille motivée par son fils.

Le Birdly : l’Attraction avec un A majuscule. Ce pourquoi je suis allé au salon de base. Vous rêviez de voler comme un oiseau… ou comme Superman ? SOMNIACS et MK2 VR l’on fait. Avec cette véritable révolution technologique, vous vous retrouvez casque de VR sur la tête, allongé sur la machine, cheveux aux vents grâce au gros ventilateur positionné devant vous … et et voilà vous volez. Rien à dire de plus qu’une minute de pure légèreté ! Et se sentir léger pour une personne d’environ 100Kg, croyez-moi, c’est une véritable joie !

On notera bien sûr d’autres attractions et avancées aussi grandioses les unes que les autres. Au final, il faut garder en tête des sensations bien réelles ; en sortant on a même un petit sentiment d’Inception : « est-ce-que ce que je viens de vivre est bien réel ? » En conclusion, une très bonne journée passée sur ce salon qui ouvre des perspectives incroyables. Il n’y a pas à dire, dans le monde de demain, la VR sera présente dans presque tous les domaines, et cela devrait changer beaucoup de choses.

Et plus si affinités :

https://www.virtuality-paris.com/wp-content/uploads/2016/06/les-experiences-virtuality-2017-avec-plan.pdf

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.